Back to Hogwarts

Jeu de rôle basé sur les règles inventées par J.K. Rowling dans l'univers de Harry Potter.


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Cours de DCFM n°1: Equipe jaune (Leroy, Moon, et Poppins)

Aller en bas 
AuteurMessage
Antiochus Ackroyd
❧ Inactif
avatar

Messages : 141
Date d'inscription : 01/07/2009

Who I am ?
Maison:
Age: 42
Links:

MessageSujet: Cours de DCFM n°1: Equipe jaune (Leroy, Moon, et Poppins)   Dim 10 Oct - 18:36:39

Une seule équipe de trois personnes, trois filles en plus... Ackroyd n'avait pas plus faire autrement, il y avait un nombre d'inscrits impairs. Non que le fait qu'elles fussent trois le dérangeait. Loin de là. C'était plutôt l'association Leroy et Moon qui le perturbait. Il ne pensait pas que ce fût une bonne chose pour elles. Quant à Miss Poppins, elle risquait d'être prise au piège entre ces deux caractères.

La première épreuve qui les attendait sur le chemin où elles venaient de s'engouffrer n'était pas très difficile. Peut-être permettrait-elle de souder cette curieuse équipe.

Lorsqu'elles se mirent en route, un groupe de serpentards riant aux éclats après la fanfaronnade de l'un d'entre eux auprès de Miss Cameron leur passa à côté.

- Un conseil, ne vous mettez pas en travers de notre route ou vous le paierez cher.

- Ouais, cette année on va tout éclater dans cette matière.


- Et tous les coups seront permis.


- Compris?


Le plus grand d'entre eux fit un croche-pied à Miss Poppins pour illustrer leurs propos...

----------
hj: Bon courage les filles. N'oubliez pas CECI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loevi Leroy
Préfète
avatar

Messages : 281
Date d'inscription : 16/10/2009
Age : 33
Habitation : Poudlard

Who I am ?
Maison: Poufsouffle
Age: 19
Links:

MessageSujet: Re: Cours de DCFM n°1: Equipe jaune (Leroy, Moon, et Poppins)   Mer 27 Oct - 19:21:52

Spoiler:
 

-Bienvenue en France, tu parles... bougonna Loevi dans un français très correct, presque sans accent.

Lorsqu'elle avait entendu parler de ce cours de Défense - et en dehors du fait qu'elle appréhendait fortement cette confrontation prématurée avec ses maigres capacités défensives... - elle avait été très loin d'imaginer qu'elle se retrouverait là, loin de chez elle et... Retour en France. Si elle avait su... elle n'aurait rien pu faire ; cette année encore, elle était pieds et poings liés, attachée à l'école comme un boulet à une cheville de supplicié - elle-même dans le rôle du boulet, bien sûr. Soit. Elle l'avait voulu. Et elle l'assumait. C'était juste que... la France...

Etrangement, la notion de mise en danger qu'évoquait le professeur Ackroyd ne l'effrayait pas plus que ça ; elle avait vécu tellement de grands dangers durant l'été qu'une banale épreuve scolaire ne lui semblait pas représenter une si grande menace. Le reste lui semblait une bonne idée - en dehors du fait qu'Ackroyd risquait vite de déchanter sur le niveau actuel de Loevi s'il n'en avait pas déjà une idée. Bah, il la connaissait depuis suffisamment longtemps pour savoir qu'elle ne valait pas une Mornille. Qui sait, elle pourrait peut-être même le surprendre... ou pas. La liste des différentes créatures qu'ils pouvaient rencontrer avait de quoi réfréner les ardeurs de n'importe quel casse-cou - sauf peut-être d'un Gryffondor.

Bon, au moins, Eleanor était avec elle, ce qui signifiait "puissance" et "sécurité".

Loevi avait littéralement bondi de joie en voyant sa cousine, juste avant le départ, mais, dans l'agitation et la confusion qui avaient suivi - et qui dit Portoloin dit forcément agitation et confusion - elle n'avait pas réussi à l'approcher, et donc moins encore à faire ce qu'elle brûlait de faire depuis qu'elles s'étaient séparées, à l'aube de la rentrée scolaire : lui sauter au cou et la serrer fortement dans ses bras. Mais elle s'était convaincue que ce n'était que partie remise, et exultait à présent qu'Ackroyd les ait mises dans le même groupe. Quelques semaines seulement s'étaient écoulées depuis la rentrée, mais après les deux mois qu'elles avaient passées ensemble, sans jamais se quitter plus de quelques minutes, cette séparation soudaine et imprévisible lui avait paru presque insoutenable.

Elle avait donc compté sur la fin du discours professoral pour enfin se jeter sur sa cousine, mais c'était compter sans les sempiternels hurluberlus de l'école, cette espèce de mauvaises herbes estudiantine dont une école digne de ce nom ne saurait se passer... Si Loevi parvint à contenir son agacement face aux menaces puériles d'une bande de gamins décérébrés à l'égo infiniment plus acéré que leur intelligence, elle ne se retint pas en revanche lorsqu'ils bousculèrent au passage la troisième membre de l'équipe, une petite Poufsouffle qu'elle ne connaissait pas bien - mais, solidarité poufsouffle oblige, elle ne pouvait pas laisser passer l'affront. Alors qu'elle rattrapait la Miss et l'aidait à se redresser, elle invectiva le groupe au complet avec toute la hargne typiquement serpentesque qu'elle se savait posséder.


-Un conseil, ne nous cherchez pas ou vous le paierez cher, bien plus cher que vos menaces creuses, croyez-moi, lâcha-t-elle d'une voix grave en reprenant leurs propres expressions. Sinon cette année, ce n'est pas les cours que je vais éclater, mais vos jolis petits minois d'imbéciles. Et tous les coups seront permis...

Et d'accentuer sa voix d'outre-tombe du sourire le plus sadique qu'elle ait en stock. Moon était peut-être un salopard de première, mais il avait son intérêt, et Loevi en avait pris de la graine.

__________________
Poufsouffle
19 ans - 7ème année forever

Fugueuse multi-récidiviste...

Parce qu'il n'y a que ça de vrai

* J'veux mon diplôôôme !!! *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James O'Brian
Etudiant
avatar

Messages : 335
Date d'inscription : 29/07/2009
Age : 26
Habitation : Dublin

MessageSujet: Re: Cours de DCFM n°1: Equipe jaune (Leroy, Moon, et Poppins)   Sam 6 Nov - 19:51:49

Bien au chaud au fond de la poche de Loevi, James attendait le moment opportun. Qui disait moment opportun disait moment sans Ackroyd. Il avait comme un doute que la prof de DCFM apprécie son intrusion alors qu'il avait dû célébrer comme il se devait la fin de la scolarité à Poudlard College des triplés O'Brian. James et Ackroyd n'avaient jamais entretenu ce que l'on pouvait appeler des relations cordiales.

"Bien au chaud au fond de la poche de Loevi"?
Mmm. Oui. C'était son idée à lui et à lui seul. Il n'était même pas exactement certain que la Poufsouffle soit au courant. Ce qui était au départ une plaisanterie ("Chiche que je m'incruste au prochain cours de Ack!") avait viré à la réalisation. Par la grâce d'une petite potion concoctée en toute illégalité, en souvenir du bon vieux temps où touiller une mixture au septième étage était gageure d'un goût pour la rébellion, James avait vu sa taille réduire jusqu'à atteindre une vingtaine de centimètres. De quoi filer des complexes... sauf si on s'amusait comme un petit fou. Ce qui était son cas. Accroché au tissu du vêtement de Loevi, l'ex-Poufsouffle écoutait et guettait.
Il faillit siffler d'admiration à la répartie que la jeune fille envoya dans les dents de cette bande gros nazes. Il était certain d'avoir reconnu O'Hara. Celui-là ne s'arrangeait pas avec le temps et ne cessais de confirmer la règle qui voulait que les plus petits soient les plus teigneux... et que son manque de succès auprès des filles se traduise par une agressivité latente. Jugeant qu'elle s'en tirait très bien, le jeune homme décida de retarder encore un peu sa première sortie au grand jour. Sans compter que réduire la taille de sa baguette n'avait pas été au programme et qu'il ne s'était pas vu s'embarrasser d'un désormais gigantesque morceau de bois. Pour tout dire, il allait sans doute se retrouver restreint au rôle de petite voix consciencieuse.

'Ce qui peut toujours être utile..'

Il n'avait pas vraiment eu le temps de débuter ses cours particuliers avec Loevi et, au vu de ses révélations sur son potentiel magique sauvage, il craignait un peu ce qui pouvait se passer sans mentor. Surtout en compagnie d'Eleanor Moon et ladite Mary Poppins. A croire que les "cas" de l'école s'attiraient comme des aimants. Auraient-elles voulu le faire exprès qu'elles n'y seraient sans doute pas parvenues.

La bande nazes continuait à houspiller plus faibles qu'eux (enfin, le croyaient-ils) mais le murmure de leurs voix baissaient en volume, preuve que les trois jeunes filles s'éloignaient. Histoire de leur éviter la crise cardiaque au mauvais moment (genre alors qu'elles s'apprêtaient à affronter un de ces monstres dont Ackroyd avait le secret), James jugea le temps venu de faire état de sa présence. Avec des cordes vocales réduites et multi-réduites, ça n'était pas une mince affaire.
Il entreprit donc de sauter à pieds joints au fond de la poche de Loevi (lui qui avait eu tellement de mal à s'y glisser subrepticement) tout en hurlant à pleins poumons:

"Toc toc toc! Qui est là!"

Pour peu qu'on ait l'oreille fine et que son attention ne soit pas retenu par la découverte et la nouveauté, on pouvait peut-être percevoir un vague gargouillis. Peut-être.


__________________
Etudiant
18 ans
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleanor Moon
Préfète
avatar

Messages : 246
Date d'inscription : 01/09/2009
Age : 31

Who I am ?
Maison: Serpentard
Age: 18 ans
Links:

MessageSujet: Re: Cours de DCFM n°1: Equipe jaune (Leroy, Moon, et Poppins)   Jeu 11 Nov - 10:17:13

Spoiler:
 


* Et bien quel enthousiasme ! Loevi a l'air en forme ! *
* Tu ne lui trouves pas un air moonesque ? Amusant, non ? *
* Que veux-tu, tôt ou tard, il fallait bien qu'elle trouve un mentor, eh eh eh *
* Et les synapses, ça va elles n'enflent pas trop ? Rolling Eyes *
* Si mais il y a assez de place dans ta tête d'écervelée Evil *
* Ah ah ah, vraiment très drôle... scratch *


Eleanor Moon s'approcha de Loevi et la salua d'un grand sourire.

- Loevi, c'est un réel plaisir de te revoir. Tu nous as beaucoup manqué.

Restée au ministère pour obligations juridiques et administratives, elle avait loupé la rentrée scolaire et une poignée de cours. Évidemment, quand on vous croit morte, tous vos droits, biens, et statuts sociaux filent aux oubliettes. Il avait fallu lui reconstituer tout cela en un temps record. Entre autre choses...

La serpentard ignora volontairement les remarques de ses camarades de maison. Elle détailla Miss Poppins et la salua respectueusement.

- Nous sommes navrées que tu aies à faire à un tel ramassis d'imbéciles, Miss. Nous ne sommes pas tous comme eux dans ma maison, nous espérons qu'ils ne t'ont fait aucun dommage physique ou mental. Sois assurée qu'en notre présence, cela ne risque pas de se reproduire s'ils décident de récidiver.

Elle allait ajouter quelque chose lorsqu'elle remarqua un étrange mouvement dans l'une des poches de sa cousine.

* Muguet est trop gros... Loevi s'est mise aux souris ? *
* On dirait qu'elle ne sait pas ce qui se trouve dans sa poche... *
* Un invité de dernière minute.*
* Ou un piège à retardement comme celui que Max... *


- Loevi, pas de geste brusque, écarte les bras et ne bouge plus, souffla Eleanor, paume tournée vers la poche du manteau de sa cousine.

* Ce n'est pas hostile, Eleanor, je ne ressens aucune magie noire ici. *

- Aucune magie noire ? Mais qu'est-ce que...


Eleanor glissa la main dans la poche et en extirpa délicatement...

__________________
Serpentard
17 ans - 7ème année

Je suis,
Moi aussi,
Je n'en ai jamais douté.

Moi non plus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alix More
Elève
avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 25/08/2009
Age : 23

MessageSujet: Re: Cours de DCFM n°1: Equipe jaune (Leroy, Moon, et Poppins)   Ven 12 Nov - 12:32:27

Spoiler:
 

Tout a commencé par une idée saugrenue : partir loin de ses problèmes, fuir ce monde dans lequel elle n'avait pas encore trouvé sa place ! Partir à nouveau, quoi… Mais, maintenant qu'elle s'était inscrite à cette école, Alix, nouvellement prénommée Mary, n'allait pas pouvoir s'en aller aussi facilement.

Quoi que…

Lors d'un cours de DCFM, elle se retrouva catapulté vers des terres inconnues, dans un pays qui lui semblait être au bout du monde : la France !

L'espace d'un instant, elle décida d'un plan d'évasion.
En s'y prenant bien, elle pourrait faire faut bond à ses camarades d'équipe et s'enfuir se cacher entre les arbres de la forêt de Brocéliande. Mais chaque chose en son temps. D'abord, faire semblant de suivre !

Le professeur Ackroyd parlait, présentant l'exercice du jour, tandis que Mary observait les lieux. Son sens de l'observation, son soucis du détail, lui firent repérer quelques éventuelles cachettes, lorsqu'elle mettrait sa fuite à exécution.

Le tombeau de Merlin étant la destination finale, elle devrait disparaitre bien avant.

"Aujourd'hui, je vais mettre ça de côté !" se dit-elle prenant conscience qu'elle radotait, en pensées, et que ses réflexions ne menaient à rien d'autre que passer le temps inutilement.

Elle rejoint son trinôme, deux filles visiblement plus âgées. Elle avait croisé l'une d'elle dans les couloirs de Poufsouffle… L'autre par contre, elle ne la connaissait pas.

Par contre, elle aurait parié sa cape que les deux demoiselles n'étaient pas de parfaites inconnues l'une pour l'autre. Elle aurait volontiers poursuivi sa réflexion, mais elle trébucha sur un pied tendu devant elle.

Son regard s'obscurcit, mais elle se ravisa aussitôt. Elle était recherché à Londres pour le meurtre de son médecin*, elle ne devait pas attirer l'attention. Donc, elle garda la tête baissée, tandis qu'une main secourable l'aida à se remettre sur ses pieds.

Des cris, des menaces, une pseudo agression. L'épopée s'annonçait bien !

« Merci ! » se sentit-elle obligé de dire à sa défenderesse. Par contre, le ton de sa voix était si bas qu'il n'est pas sûr que cette dernière ait entendu.

Elle n'eut pas le temps de se pencher sur la question que "l'autre" jeune fille s'excusa. Elle était de la maison de Serpentard et visiblement ça ne lui plaisait pas de voir qu'on salisse le nom de ce grand homme sous prétexte que certains vous jugent "les méchants de l'école". Enfin, c'est que de Mary-Alix crut comprendre dans les propos de la Verte à son égard. Pas certaine, toutefois, de la bonne tournure des phrases de ses songes.

Mais, là encore, elle n'eut pas l'occasion d'y réfléchir plus avant, que le sujet de la conversation changea.

« Ne bouge pas ! » cria Eleanor à Loevi (car s'agisant de leur nom, autant les appeler ainsi).

Joignant le geste à la parole, elle plongea la main dans la poche de son amie.

"Ils sont bizarres ces gens !" se dit Mary.

De peur que leur bizarrerie ne soit contagieuse, elle recula d'un pas, préférant être public plutôt qu'actrice de ce curieux spectacle. De toute façon, il fallait chercher la tombe de Merlin !

Tout en observant la scène, elle se demanda par où aller, fallait-il suivre les autres groupe ou carrément aller à l'opposer ? Elle mit ses mains dans ses poches, espérant y trouver une solution.

"Je n'ai qu'à partir tout de suite, pendant qu'ils pensent à autre chose ! Ou bien, je les laisse prendre de l'avance en marchant beaucoup plus lentement !"

---
* Il n'est pas mort, rassurez-vous !


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loevi Leroy
Préfète
avatar

Messages : 281
Date d'inscription : 16/10/2009
Age : 33
Habitation : Poudlard

Who I am ?
Maison: Poufsouffle
Age: 19
Links:

MessageSujet: Re: Cours de DCFM n°1: Equipe jaune (Leroy, Moon, et Poppins)   Ven 12 Nov - 21:54:07

-O'Brian ! s'exclama Loevi, au comble de la surprise, et profondément rassurée, en découvrant ce que tenait Eleanor avec une mine des plus perplexes - ce qui se comprenait.

Elle s'était bien aperçue, avant de quitter le château, qu'il y avait au fond de sa poche comme un petit détail qui clochait ; mais c'était comme regarder quelque chose sans le voir et, comme elle n'y avait pas mis la main, elle n'y avait prêté aucune attention. Enfin, pas jusqu'à ce que Eleanor ne tende la main vers elle en lui intimant de ne pas bouger. Elle avait obéi, oubliant sur l'instant Mary est ses malheurs, submergée par une soudaine vague de panique tant le geste prudent et la voix mesurée de sa cousine lui étaient familiers : il y avait danger, et Eleanor se préparait déjà à le combattre avec ce calme inébranlable qui la caractérisait. En une fraction de seconde, la jeune Poufsouffle était revenue à la pression et la terreur de ces deux mois de fuite éperdue où chaque instant d'inattention pouvait être synonyme de mort.

Paralysée par ce brusque retour à la folie meurtrière qui avait constitué sa vie durant tout l'été, elle s'était trouvée incapable de retrouver son sang-froid avant qu'Eleanor n'annonce, comme dans l'un de ces monologues semi-intérieurs qu'elle avait souvent, qu'aucune magie noire n'était à l'œuvre et ne plonge la main dans la poche de Loevi pour en sortir une miniature fichtrement réaliste de son professeur particulier en personne. Infiniment soulagée quoique profondément perturbée par l'incident, Loevi ne savait plus si elle devait céder à un éclat de rire hystérique ou de colère tout aussi hystérique.

Elle avait au moins conscience qu'elle devait expliquer quelque chose, dans la confusion où elle se trouvait.


-C'est Jam... Jarlath, lâcha-t-elle d'une voix étranglée. Bouse de dragon, il l'a fait, ce bougre d'Irlandais !

Certes, ça ne l'étonnait pas plus que ça vu qu'il s'était déclaré cap' de le faire, mais elle avait au moins espéré qu'il la prévienne avant de s'incruster en douce dans sa poche ! Il avait une assez bonne idée de la vie qu'elle avait menée, non ? Finalement, elle opta pour l'hystérie. Pas qu'elle ait trop eu le choix, non plus.

-Espèce de troll des cavernes ! s'écria-t-elle en approchant son visage de l'étudiant miniaturisé qui se balançait au bout de la main d'Eleanor. Me faire une peur pareille ! T'as pas honte ? Et Lea ! Elle aurait pu te tuer ! ajouta-t-elle en désignant sa cousine d'un doigt rageur. Préviens-moi la prochaine fois que tu comptes te lancer dans une bourde suicidaire, que je sois la première à t'étriper ! Nom d'un Scroutt ! Triple troll !

Elle se laissa soudain tomber à genoux, comme si ses jambes ne la portaient plus ; et, de fait, elle tremblait bel et bien.

-Ah, je suis soulagée que ça ne soit que ça... bredouilla-t-elle. Nom d'un dragon, ce que j'ai eu peur... Je suis bête, hein ? fit-elle à Eleanor avec un petit sourire contrit, honteuse de s'être emportée de la sorte pour une petite blague inoffensive. Excuse-moi, O'Brian, c'est juste ce cours qui me met un peu à cran, avec tout ce qu'Ackroyd nous a promis comme joyeuses rencontres... Vraiment, je suis désolée... J'aurais pas dû m'énerver comme ça alors que c'est moi qui t'ai incité à le faire...



Spoiler:
 

__________________
Poufsouffle
19 ans - 7ème année forever

Fugueuse multi-récidiviste...

Parce qu'il n'y a que ça de vrai

* J'veux mon diplôôôme !!! *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James O'Brian
Etudiant
avatar

Messages : 335
Date d'inscription : 29/07/2009
Age : 26
Habitation : Dublin

MessageSujet: Re: Cours de DCFM n°1: Equipe jaune (Leroy, Moon, et Poppins)   Mar 16 Nov - 19:40:32

On était carrément plus impressionnable quand on mesurait vingt centimètres. Ces filles étaient désormais des géantes et, Merlin!, qu'est-ce que leur voix portait! Il avait l'impression d'avoir les tympans à moitié défoncés.
Pour faire bonne mesure, James prit un air contrit, qu'on aurait peut-être pu voir avec un sortilège grossissant et haussa les épaules avec humeur, avant d'étaler son meilleur sourire. Même Loevi n'y résisterait pas longtemps. Sa mère avait essayé pendant dix-huit ans, et elle finissait toujours par fondre. Et pourtant, c'était sa mère, alors...

"Pas de trouble, Leroy."

Sa voix lui paraissait à peine plus qu'un murmure.
Bouse! C'était moins amusant qu'il ne l'avait imaginé. On était sacrément vulnérable quand on était tout petit et tout maigre. Il jeta un coup d'œil à Eleanor et ses mains lui apparurent comme des battoirs. Hop! Elle n'avait qu'à claquer des mains avec lui à milieu et il ne vaudrait pas beaucoup mieux que le moustique moyen... et écrasé. Boh. Pas de temps à perdre avec ce genre de souci.

"Avoue plutôt que je te manquais."

Non, il ne pouvait pas faire plus fort, sous peine de s'exploser une ou deux cordes vocales.
Revenant aux politesses d'usage:

"Enchanté, mesdemoiselles. la France est un pays magnifique, profitons-en!"

Son ton enjoué ne le quittait pas. Mais, après tout, il n'était pas là pour jouer les rabats-joie.

"Alors... dites-moi plutôt: qu'est-ce que nous avons au programme?"

Son univers sonore avait été sacrément étouffé, du fin fond de la poche de la Poufsouffle. Les voix étaient déformées et les sons amoindris. Autant dire qu'il n'avait pas suivi grand chose à la conversation.
Émettant enfin l'hypothèse que sa présence pouvait les gêner (enfin, gêner Eleanor et cette jeune fille dont il ignorait l'identité puisqu'il avait cru déceler dans le ton de Loevi quelque chose qui ressemblait à une certaine satisfaction de le voir. Au moins sur la fin.), il termina par:

"Vous n'avez qu'à imaginer que je suis la voix de votre conscience. j'ai toujours rêvé de jouer ce rôle. Je pensais qu'il fallait attendre d'être mort mais finalement..."

Il leur offrit un dernier sourire désarmant.

__________________
Etudiant
18 ans
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cours de DCFM n°1: Equipe jaune (Leroy, Moon, et Poppins)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cours de DCFM n°1: Equipe jaune (Leroy, Moon, et Poppins)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Règlement et inscriptions du cours de DCFM
» Cours de DCFM 1ère Année / "Il faut que je prenne mes marques" [Fini]
» [1er cours de DCFM, niveau 5e à 7e année] • BACK TO SCHOOL
» Per vim Spiritus ☆ Deuxième cours de DCFM
» Duels et test de niveau ☆ Premier cours de DCFM

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Back to Hogwarts :: 

En dehors de la bulle ~ Hors-Poudlard

 :: A travers le Monde
-
Sauter vers: