Back to Hogwarts

Jeu de rôle basé sur les règles inventées par J.K. Rowling dans l'univers de Harry Potter.


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Serpentard] Farfarella Innsmouth - 1ère année (11 ans, enfin, presque)

Aller en bas 
AuteurMessage
Farfarella Innsmouth
Elève
avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 25/11/2010

MessageSujet: [Serpentard] Farfarella Innsmouth - 1ère année (11 ans, enfin, presque)   Jeu 25 Nov - 18:00:51

Fiche de répartition - élève




1. Fiche d'identité



Nom réel : Scarmiglione
Nom d'emprunt :Farfarella Innsmouth

Sexe: asexué

Date et lieu de naissance: Paris, France, 1240
Lieu de vie: Poudlard
Nationalité/origine: voir la fiche parce que c'est trop long à expliquer

Parents: flous

Particularités: est un démon

Année d'intégration désirée:1ère année





2. Votre 1er septembre

Scarmiglione bondit du train dans un rire cristallin, secouant sa longue chevelure par un pas de danse joyeux. Une fille plus âgée qu’elle lui sourit gentiment, attendrie, et la petite fille lui renvoya un charmant visage radieux.
Il était absolument ravi d’aller dans cette célèbre école. Poudlard ! Une école de magie ! Qui plus est, totalement délirante. Oui, même s’il s’était toujours beaucoup plus intéressé à l’humain lambda et sans pouvoirs, Scarmiglione était très lié aux sorciers, plus à même de comprendre son monde. Eux, habitués à la magie et à l’étrange… C’est pour cela qu’il avait voulu y entrer et se mêler aux sorciers, pour s’amuser avec des gens capables de saisir ce qu’il était tout simplement. Surtout pour se divertir, en vérité, découvrir de nouvelles choses. Il s’ennuyait peu en vérité, toujours occupé à quelque forfanterie, mais ça ne faisait jamais de mal d’explorer des endroits inconnus. Surtout un endroit aussi attirant que le château Poudlard !
Il avança vers le géant qui les appelait et monta dans les barques, détaillant sans s’émouvoir le fond verdâtre du lac. Ce genre de choses un peu glauques et inquiétantes ne pouvaient que lui plaire, démoniaque qu’il était. Il s’installa en ajustant studieusement sa robe noire autour de ses jambes potelées de petite fille, distribuant des sourires à tous ceux qui croisaient son regard.

Le château l’émerveilla, et il fut repris d’euphorie. Malgré de longs siècles d’existence terrestre, son esprit était toujours celui d’un enfant. Il s’émerveillait toujours, gambadant joyeusement sans se soucier de rien, libre. Pour l’éternité, ou du moins un très long moment. Si il avait réussi à survivre si longtemps, c’est grâce à son pacifisme relatif. Pour un démon, il était plutôt amical et avenant envers les humains, préférant s’amuser avec eux plutôt que de les déchirer comme certains de ses frères. Il aimait à s’introduire dans les sociétés humaines, et y trouvait un amusement bien plus subtil que ces monstres dévorant tout sur leur passage pour se faire abattre à la fin de la route.
Il entra dans la Grande Salle, le regard avide de tout découvrir. L’architecture majestueuse lui rappelait des palais qu’il avait oubliés, des lieux de splendeur désormais perdus. Tous ces souvenirs… Les années ne lui avaient rien apporté en maturité ou en responsabilité, mais l’avaient empli de visions et de rêves... et parfois, d'une certaine mélancolie.
Il attendit docilement dans la file des nouveaux venus. La plupart avaient l’air terrorisés, et lui contrastait avec son visage confiant et désinvolte. Il s’avança d’un pas décidé à l’appel de son nom et s’assit sur la chaise avec un sourire gracieux et une esquisse de révérence. Toujours correct, toujours mignon et gentil, c’était sa meilleure arme. Mis à part certaine métamorphose guerrière avec dents et griffes, mais ça il préférait le cacher le plus souvent possible.
Le Choixpeau tomba sur ses yeux qui se mirent aussitôt à scintiller dans l’ombre, et une voix résonna dans sa tête.




3. Quels sont les trois choses les plus importantes de votre vie?

Les longs souvenirs de toutes natures qu'il a amassés au fil des années.
De vieux livres poussiéreux, ouvrages occultes ou poèmes noirs.
Lui-même, lui-même, et son ego.



4. Vous ne pourriez passer une journée sans...?

Pas un jour sans commettre un seul méfait !



5. Quelles sont selon vous les qualités que doit posséder un(e) jeune sorcier(e) pour se faire sa place à Poudlard?

L'ambition... Le sens du contact et des relations, sans lequel nul ne peut être accepté... L'intelligence et la curiosité... La vivacité et le détachement, pour ne pas être submergé...





6. Votre personnage esquissé

Bien qu'il soie âgé de plusieurs siècles, Scarmiglione est un démon enfantin. Il est puéril et farceur, et n'est pas aussi malveillant qu'on pourrait le croire vu sa nature. Son esprit est essentiellement celui d'un enfant agité, irresponsable et immature. Ces années de vie n'y ont rien changé, car il en a oublié la plus grande partie. Avec les humains, il est amical et sociable : il faut dire que ceux-ci l'amusent prodigieusement. Et pas seulement d'un point de vue démoniaque. Oui, Scarmiglione aime à faire la fête avec les humains, partager leur quotidien et leurs préoccupations, et il en considère même certains comme ses amis. Cependant, il ne faut pas oublier que c'est un démon, et que ses actes sont toujours tournés vers le Mal. Rien ne lui ferait plus plaisir que de voir le monde sombrer et brûler, juste pour s'amuser. Ses buts ne sont pas les mêmes que ceux des humains, il recherche le désordre le plus total. De plus, la vision qu'il a de la violence et de la brutalité n'est pas non plus celle des humains : il aime les mauvais sentiments et n'est jamais horrifié par les actes les plus terribles, quels qu'ils soient. C'est en partie par amour de la damnation, en partie par inconscience.


Il faut dire aussi que ses origines sont placées sous le signe des ténèbres, sans aucun doute.
Peu de gens, même parmi les plus grands sorciers, connaissent cette histoire. Elle commence plusieurs dizaines de siècles avant l'apparition des humains sur la Terre. Au commencement étaient de monstrueuses créatures, constituées d'une matière inconnue et dotées de sens inimaginables. Ces colossales entités vivaient à la surface dans d'immenses cités de pierre aux perspectives impossibles, lancés dans de terribles orgies cannibales et violentes et célébrant des cultes innommables. C'étaient des êtres atroces, de très vieux dieux idiots et mauvais. Ils exercèrent leur domination sur le monde pendant une longue, longue nuit, sur cette Terre jeune sur laquelle eux seuls et quelques créatures pâles et débiles avaient réussi à apparaître.

Mais survint un bouleversement climatique qui renversa la face du monde, repoussant ces horreurs vivantes dans une faille de la terre. Ils s'embusquèrent dans un abîme profond et s'y débattirent brutalement. Les tout premiers humains, affolés par les bruits diaboliques qui montaient de cette faille, la bouchèrent avec de lourdes pierres, et les vieux dieux furent enfermés, trop stupides pour faire autre chose que s'agiter vainement. Ils y sont toujours, rêvant dans un sommeil que nous appellerions la mort, attendant dans leur noir tombeau.
Cependant, au cours de cet emprisonnement, les monstruosités donnèrent naissance à des créatures bâtardes et pour la plupart malveillantes. C'est ainsi que naquit Nig'Azazoth. Il est enfant de l'abominable Chaos métamorphe, Azatoth, et de Shub-Niggurat, dieu pervers de la fécondité. C'est ce démon mineur qui, plus tard, serait nommé Scarmiglione.

Il ne sait pas quand il vint au monde, enfermé dans le noir et le vacarme de ses congénères infernaux. Tout ce qu'il sait, c'est qu'un jour, rampant, il trouva une faille et s'y glissa le visage tendu vers la lumière. Après quelques semaines d'observations et une assimilation rapide, il fut en mesure de prendre une forme humain inspirant la confiance et de se mêler discrètement à la population humaine grouillante.


Ensuite, c'est une longue histoire, qui s'étend sur plusieurs siècles.
Il est apparu au XIII siècle, à peu près en 1240, dans une région montagneuse du Sud de la France. L'Inquisition battait son plein, des milliers de personnes mourraient sous la torture sans raison particulière, en bref le contexte était parfait pour lui. Durant des années, il profita de l'ivresse de la vie terrestre et tourbillonna en tous sens. Massacres, ivresse, manipulations et séductions, vols, destructions, découvertes, explorations... Il parcourait le monde et découvrait la merveilleuse complexité des humains, si mauvais et si bons dans le même temps.

En 1308, alors que la sorcellerie faisait partie intégrante de la civilisation même pour les non-sorciers, il se découvrit un maître. Il se nommait Jean D'Etretat et était un adepte des sciences occultes, grand mage noir de son époque. Grâce à un sort, il soumit Scarmiglione, et tous deux commencèrent une vie de voyages et de noirs forfaits. On en retrouve d'ailleurs la trace dans certaines légendes locales à l'est de l'Europe. Scarmiglione s'amusait follement, mangeait à sa faim de ses innommables repas, et vouait un grand respect et un amour pervers à son maître.
Malheureusement, en 1356, le duo infernal fut stoppé. Jean D'Etretat fut brûlé vif et Scarmiglione retourna dans la faille d'où il était sorti pour se plonger dans un long sommeil. Il en ressortit en 1498.

Scarmiglione passa le XVI et le XVIIème siècles en France, premier pays qu'il avait visité. Il s'introduisit dans les hauts lieux de la culture et joua beaucoup à y semer la confusion et à envenimer des conflits. Petite anecdote des années 1660 : la brouille entre Corneille et Racine... Qui était là, à rire follement en suggérant à Racine d'écrire ses agressifs pamphlets ? Mais oui, votre serviteur, Scarmiglione ! Au passage, encore : avant sa rencontre avec le cercle intellectuel qu'il fréquentait à cette époque, il avait un nom différent venu des vieux dieux qui l'ont engendré. C'est un jeune poëte qui l'a nommé Scarmiglione, en rapport avec la Divine Comédie de Dante où un démon se nomme ainsi à cause de sa chevelure indomptable.

Voilà comment se déroula sa vie, encore et encore, au long des années. Jamais sérieux, toujours riant, toujours un gamin qui ne changeait jamais de visage et ne vieillissait pas. Toujours en vadrouille, insaisissable comme un feu follet.
Il se repaît des cadavres des esclaves en Amérique, lève le poing pour exciter les révolutionnaires en 1789, suit comme une ombre les légions napoléoniennes, embrasse les poètes romantiques pour leur inspirer la mélancolie, applaudit aux deux guerres mondiales et salue bien bas l'horreur sans précèdent des camps de concentration.

Et le voici. Doté d'un nom fantaisiste et bien décidé à s'amuser.


Description physique
Adorable. C'est le premier mot qui vient à la bouche en voyant cette petite fille. Souriante, agréable, elle attire les regards attendris de tous. Et cette aisance ! Cette insolence toute enfantine, si plaisante, on la pardonne sans confession. Elle est mince et toujours bien habillée, avec juste cette touche de fantaisie qui sied si bien aux enfants. Elle aime à porter de longues robes à jupons, ou un petit costume noir d'homme d'affaires, ou encore des tenues démodées mais si charmantes !
De grands yeux clairs et candides s'ouvrent sur son visage à la peau pâle et aux joues roses d'enfant bien portante, un visage expressif qui sait si bien refléter sa gentillesse. Le seul détail en elle que renierait une maman très correcte, c'est sa longue chevelure sombre toujours en bataille et étrangement... mouvante, comme animée d'une volonté propre. Oh, et puis... parfois, quand elle se met en colère et qu'elle a ce regard... cruel ! Oui, elle n'est pas toujours si mignonne, mais qui le soupçonnerait en la voyant au premier abord ?
LA particularité de Scarmiglione, c'est bien entendu qu'il soie un démon. Mais cette particularité elle-même lui en donne une autre : le pouvoir de se transformer. Ce corps de petite fille n'est pas le sien réel. Son apparence réelle est bien plus... démoniaque. Quand il s'énerve ou ressens le besoin de se transformer, ses cheveux noirs s'allongent et s'agitent comme des serpents. Sa mâchoire s'élargit et se garnit de dents acérées et tranchantes. Ses mains se fournissent de griffes et deviennent en quelque sorte plus solides, tout comme son corps entier qui devient souple et puissant. Une longue queue préhensile apparaît au bas de son dos. Et il passe en mode berserk.
Mais il n'utilise pas souvent ce pouvoir, préférant passer inaperçu. Il possède aussi d'autres faibles pouvoirs, en général utiles pour déranger le monde.


Principales qualités: Humour, Vivacité, Intelligence, Imagination, Générosité
Principaux défauts: Méchanceté et amour du chaos, Irresponsabilité, Cynisme, Farces et Bêtises

Hobbies magiques:Détruire. Et s'entraîner à la magie avec une baguette, ce qui est très neuf pour lui.
Hobbies non magiques:Une grande passion, bien entendu, c'est le désordre. Scarmiglione ne vit que pour lui. Il sème la zizanie, détruit ce qui a été construit avec soin, dérange ce qui a été rangé avec patience, s'amuse à sa façon en un mot. A part ça, il aime beaucoup la lecture et il lui arrive, parfois, de se calmer quelques heures pour se plonger dans un livre. De préférence un auteur français.
J'aime-j'aime pas:J'aime les mauvais sentiments, la colère, la haine, la jalousie, la bêtise. J'aime l'absence de contrôle et les humains ivres. J'aime pas les chiens, les mages assez puissants pour me tuer, le retour au calme...
Point faible:Pour un sorcier au courant de ce genre de choses, il est assez simple de se garder de Scarmiglione. Il n'est qu'un démon mineur, bien moins puissant que ses monstrueux parents... De simples formules et incantations le repoussent au loin, certaines inscriptions l'emprisonnent ou lui interdisent l'entrée, et un sort relativement complexe permet de le soumettre jusqu'à la mort du sorcier qui a lancé le sort.
Ma devise:Le désordre est bien plus puissant quand il s'organise.
Mes petites manies:De petits gestes qui peuvent sembler des maladresses mais relèvent en fait d'une véritable malveillance... des croches-pieds, des objets renversés, des personnes poussées dans les escaliers...
Mes matières préférées:Potions, Défense contre les Forces du Mal (pour l'ironie de la chose)

Situation familialePlutôt complexe, non ?
La vie avant Poudlard: Vadrouille et découvertes
La vie à Poudlard:Vadrouille, découvertes et sortilèges


7. Partie HJ

Avatar choisi: Mackenzie Foy
Code du règlement: CODE validé
Comment avez-vous connu le forum? euh... par un forum de vos partenaires... Time Of Maraudeurs je crois


Dernière édition par John Smith le Jeu 25 Nov - 20:51:21, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Choixpeau Magique
Dark
avatar

Messages : 80
Date d'inscription : 07/07/2009

MessageSujet: Re: [Serpentard] Farfarella Innsmouth - 1ère année (11 ans, enfin, presque)   Ven 26 Nov - 12:04:19

[...]
Eh bien, mon jeune ami, il n'est pas fréquent que je rencontre plus ancien que moi...
Croyais-tu réellement me berner? Les apparences ne sont pas ma tasse de thé, sais-tu? Et les fondateurs, il y a plus de mille ans, m'ont doté de la faculté de lire dans les âmes... Bien que je ne pensais pas un jour rencontré quelqu'un comme toi. J'ai beau m'interroger sur tes réelles motivations, je ne trouve aucun argument à opposer à ton entrée dans l'école. Elle recèle ce que le monde magique a de plus puissant en mages et sorcières. Je suis curieux de voir ce que va donner votre cohabitation.
Eh oui... je me fais vieux et je m'ennuie, j'ai envie d'être le témoin d'un peu d'agitation...

Maintenant, concentrons-nous sur Farfarella... Une générosité contrebalancée par une méchanceté... Il m'apparaît que ta personnalité est tout en contraste, ne te déplaise. Loin de tout manichéisme, je pense néanmoins que ta place serait parmi les élèves de Serpentard. Tu y feras sans aucun doute des rencontres... intéressantes, avec de jeunes sorciers qui ne s'en laissent pas compter.


- le règlement est lu, l'avatar est ok et les particularités ont déjà été mises au point auparavant. Tout est donc ok pour moi Le Théo .
- du style, une bonne orthogramme, rien à redire de ce côté-là non plus.
- ton histoires est d'ores et déjà fouillée, je pense que tu peux dès à présent te lancer dans une petite biographie pour nous présenter ce drôle de personnage plus en détail.
- un personnage atypique, certes, mais qui va, je l'espère, apporter un souffle de changement. Alors, bienvenue à toi Very Happy .
- enfin, et surtout, bon jeu Le Théo !!!

__________________
Hogwarts
Répartisseur officiel de Poudlard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
[Serpentard] Farfarella Innsmouth - 1ère année (11 ans, enfin, presque)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Règlement et Inscriptions [Année 96-97]
» Inscription Cours n°1 - [1ère année ; 5ème année]
» Narcissa Rosier
» Régulus Rubiguivre (serdy)
» COURS : Histoire de la magie ♣ (1ère année - 6e cours de l'année)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Back to Hogwarts :: 

Parce qu'il faut bien passer par là

 :: Choixpeau, parle-moi :: Welcome !
-
Sauter vers: