Back to Hogwarts

Jeu de rôle basé sur les règles inventées par J.K. Rowling dans l'univers de Harry Potter.


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Thunder

Aller en bas 
AuteurMessage
Farfarella Innsmouth
Elève
avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 25/11/2010

MessageSujet: Thunder   Sam 27 Nov - 10:51:06

Thunder - The Prodigy

Scarmiglione aimait beaucoup les bibliothèques. Ce calme poussiéreux, ces antiques savoirs, la solennité des gestes… Il passa la porte avec un immense sourire, ravi d’avoir trouvé son chemin dans le labyrinthique Poudlard. D’un pas lent, il commença par faire le tour pour voir ce qui pouvait l’intéresser… bien sûr, les livres de magie noire étaient cachés, sûrement protégés. Il aurait du mal à s'en approcher, il lui faudrait du temps.
Une ombre de mécontentement altéra sa beauté de petite fille et lui fronça le nez. Il se saisit d’un très vieux livre gris de poussière et le secoua en le tenant par la couverture, profitant du poids des pages pour que l’ouvrage se délite. De l’extérieur, le geste pouvait sembler involontaire, et il ressemblait à une jolie petite fille très désolée de voir le gros livre se déchirer entre ses mains. De toute façon, il n’y avait personne pour le voir, et il laissa tomber les débris au sol.

La pièce était presque vide et la bibliothécaire semblait très tranquille. En tout cas, pas soupçonneuse envers la petite fille qui traversait la salle d’un pas joyeux et bondissant. Scarmiglione résolut de trouver vite un moyen pour consulter les vieux livres noirs dans la réserve. Peut-être en mettant le feu… ?
Mais pour l’heure, tant pis. Il se rabattrait sur… Mais la colère le reprit. Il y avait si peu d’œuvres de moldus ! Lui qui adorait ça, plus que tout au monde ! Inadmissible ! Il tapa du pied sur le sol, dans un geste rageur de gosse, ses cheveux gonflèrent comme une voile menaçante et son visage n’eut soudain plus rien de mignon. Il n’avait pourtant pas changé, mais son expression était devenue étrangement mauvaise et désagréable. Scarmiglione préparait un fort mauvais coup, voilà qui ne faisait aucun doute.
Les poings serrés, les cheveux volant comme une cape, les yeux étincelants d’une colère démesurée, il sortit de la bibliothèque pour y réfléchir prudemment –frôlant au passage des rayonnages remplis de ce qu’il cherchait, mais on n’a jamais dit que la clairvoyance faisait partie de ses qualités.
Juste devant la porte, il heurta quelqu’un. Un grand homme blond, l’air doux. Pour se protéger, Scarmiglione changea immédiatement d’expression et se remit à ressembler à une véritable petite fille innocente.

« Oups ! Pardon ! »

Il se rendit compte soudainement qu’il tenait encore un morceau du vieux livre qu’il avait déchiré, et serra le poing dans l’espoir de le cacher. L’homme semblait être un professeur… il fallait qu’il fasse attention. Mais cette sortie en trombe !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pr. Xaël McEwan
Professeur
avatar

Messages : 112
Date d'inscription : 30/07/2009
Age : 31

MessageSujet: Re: Thunder   Dim 28 Nov - 9:51:08



Xaël revenait de son dernier cours sur les Runes. La divination par les Runes était loin d'être sa sous-discipline favorite mais elle semblait plaire aux élèves, c'était l'essentiel. Lui qui avait toujours préféré l'enseignement des Runes secrètes et elfiques, des Runes de protection et d'enchantement aux Runes noires ou à celles oraculaires... Enfin, heureusement qu'il y avait Krystin, sa seule élève qui partageait vraiment sa passion. Bien sûr, le fait qu'ils soient en couple pouvait très bien jouer son poids dans cette passion...

Il lui fallait trouver plus de matière pour contenter ses élèves, il avait par trop négligé les cours passés à dormir dans la tour de Trelawney. C'était toujours quand on ne pouvait plus faire marche arrière qu'on comprenait qu'on était passé à côté de quelque chose important. La bibliothèque était bien sûr l'endroit idéal pour combler ses lacunes. Bien que les nombreux grimoires du château aient toujours été ses amis (à l'exception de certains), il avait voulu consulter ses connaissances de la forêt interdite. Mais après sa méditation quotidienne au lever du soleil, il n'avait pas pu en trouver un seul et avait été obligé de rentrer en hâte pour improviser une parodie de cours. Il lui restait encore trois sessions sur la divination et il n'était pas question d'abreuver ses élèves de boniments.

Donc... la bibliothèque.

Comme à chaque fois qu'il était préoccupé ou prêt à réaliser un projet qui lui tenait à coeur, son esprit était concentré uniquement sur le futur et pas assez sur le présent.
Il ne vit donc pas venir la personne qui le percuta de plein fouet.

Il s'apprêtait à protester quand ses yeux se posèrent sur la jeune fille qui se tenait sur le pas de la porte.
Un petit ange descendu sur terre...
A sa vue, toutes les remarques qu'il avait à peine formuler dans sa tête s'évanouir et il se sentit fondre. Ce bout de chou devait être en première année, assurément perdue au milieu de ce château trop sinistre pour une fille de son âge.

Il sentit d'un coup l'étoffe d'un papa poule et décida de prendre la jeune Serpentard sous son aile.
Non, décidément, des petits yeux si candide et un minois si charmant, il ne pouvait pas succomber à ce charme. Dans un songe éveillé, il se vit avec Krystin, quelques années de plus au compteur, entourés d'une ribambelle d'enfants aussi adorables qu'elle... Le rêve.


« Oups ! Pardon ! »

- Ce n'est rien voyons, la rassura Xaël
"Peut-être est-ce que je peux t'aider ? Tu m'as l'air perdue."

Encore tout à ses songes de famille agrandie, Xaël ne prit pas garde un instant à ce que Farfarella cachait dans son poing.

__________________
Hogwarts
21 ans
Professeur de Runes

Y Gwir Yn Erbyn Byd
Byrnan Blaed

Salut à toi Invité Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Farfarella Innsmouth
Elève
avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 25/11/2010

MessageSujet: Re: Thunder   Dim 28 Nov - 11:00:56

Scarmiglione eut un sourire de satisfaction et sentit monter une bulle de joie triomphale dans sa poitrine. Il adorait ça, quand des humains changeaient d'expression de cette manière en le voyant. Si mignonne ! Si fragile ! Le manque de discernement des humains était toujours étonnant. Qui était moins fragile que lui ? Mais bref, il fallait profiter maintenant. Il décida de passer outre toute prudence et de s'amuser un peu avec le monsieur.

"Je ne suis pas perdue. Mais je suis vraiment déçue..."

Une charmante moue de déception passa sur son joli visage.

"Ils n'ont pas les livres que j'ai envie de lire..."

Il hésita un instant, minaudant de façon visible mais si drôle, si adorable !
Que dirait cet homme si il lui disait ce qu'il cherchait vraiment ? Le petit démon sentait toute prudence l'abandonner. Il était encore un peu en colère à cause de la bibliothèque et voyait dans cette rencontre un bon moyen de s'en distraire. Il passa en revue ses options, rapidement. Pour l'heure, sa seule arme de désordre était la parole, les actes humains. Il ne pouvait guère se transformer et se mettre à tout détruire, Poudlard était trop passionnant pour qu'il prenne ce risque. Il était entouré de puissants mages et serait vite arrêté... Le problème d'être un démon mineur et non pas une de ces entités sur-puissantes qui lui avaient donné naissance.
Bref. Le désordre à l'humaine.
Par expérience, Scarmiglione savait que certaines choses, dites ou faites par une enfant, avaient un impact plus puissant, plus malsain dans certains cas. Parmi ces choses, la pratique des sciences occultes. Oui, comment réagirait monsieur le professeur si il lui disait...

"Je cherche le De Vermiis Mysteriis de Ludwig Prinn. Et le Unaussprechlichen Kulten, le livre des Cultes sans Noms."

... sans se départir un seul instant de son sourire ravissant ?
Ces livres faisaient partie des livres interdits, maudits par tous, révélateurs de sombres secrets, des livres qui avaient plongé dans la démence des lecteurs non avertis. Une petite fille comme il faut n'aurait jamais du en connaître les titres. Et même si l'homme en face de lui ne connaissait rien au sujet, les titres qu'il avait évoqués étaient suffisamment expressifs. Scarmiglione, dans sa naïveté d'enfant, ne se rendit pas compte que ce genre de chose risquait surtout d'attirer l'attention sur lui plus que de raison. Il eut un nouveau sourire angélique et se campa sur ses pieds pour regarder le professeur en face.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pr. Xaël McEwan
Professeur
avatar

Messages : 112
Date d'inscription : 30/07/2009
Age : 31

MessageSujet: Re: Thunder   Lun 29 Nov - 16:16:10

"Je ne suis pas perdue. Mais je suis vraiment déçue..."

La déception... Xaël la partageait. Si elle avait été perdue, il aurait pu s'auto-proclamé son guide à Poudlard et ainsi la couver des jours durant...

"Ils n'ont pas les livres que j'ai envie de lire..."

La petite moue qui se peignait sur son si petit visage fendilla le coeur de Xaël. Il se sentait bien près de lui passer es quatre volontés pour peu qu'elle le lui demanda.

"Je cherche le De Vermiis Mysteriis de Ludwig Prinn. Et le Unaussprechlichen Kulten, le livre des Cultes sans Noms."

Le sourire attendri du jeune professeur se tordit en une curieuse arabesque.
Qui avait bien pu lui parler de livres de la sorte ? Si ce n'étaient pas des ouvrages de nécromancie, assurément de tels titres renfermaient de noires magies. Certes pas de la pire espèce mais quand même.
A son âge, on lisait plus (et encore) Le traité de Faerie d'Ismaël Mérindol, le mabinogion, le Book of Pheryll, le Havavamal ou des choses dans ce genre, voire les aventures de Pamprina la princesse aux deux pouvoirs...

Ce devait sûrement être un septième année ou un grand cousin qui lui avait fait une blague en lui parlant de sortilèges de beauté ou quelque chose comme ça et qui lui avait assuré qu'elle pourrait en trouver dans de tels livres.
A moins que cette fille soit vraiment vicieuse.
Ou curieuse.
Ou provocante.
Ou blagueuse.
Ou qu'elle avait dit ça au hasard, histoire de prétendre qu'elle avait lu au moins un livre dans toute son existence.

Xaël décida de rayer le "vicieuse" de sa liste et le "provocante".
Restait les autres possibilités, à supposer bien sûr qu'il n'y ait pas oublier d'autres.

Il jeta un regard scrutateur à Farfarella.
Non décidément cette petite était trop mignonne, elle incarnait l’innocence même.

Quelque chose perturba les réflexions de Xaël : une chaleur cuisante sur sa poitrine. Ses pensées à moitié tournées vers la jeune Serpentard, à moitié vers son prochain cours, il peina à comprendre de quoi il s'agissait. Il souleva un pan de sa robe avant de comprendre.

Le charme runique de protection !
Ce dernier ne s'activait qu'en présence de grand danger. Du genre proximité de loup-garous, vampires, démons ou autre charmante compagnie.
Ils étaient en danger.
Xaël mit un doigt sur ses lèvres pour intimer le silence à la jeune demoiselle.
Il jeta un coup d'oeil à l'intérieur de la bibliothèque et sonda la grande salle.

Rien.

Il se dirigea à l'extérieur et balaya les environs.

Rien.

Pourtant son charme chauffait toujours allant presque jusqu'à le brûler.
Si vampire, loup-garou ou démon, il y avait, il devait être sacrément doué... donc sacrément dangereux.
Il devait emmener Farfarella loin d'ici.


- Viens, lui dit-il en lui prenant la main et l’entraînant loin d'ici.

Il préféra ne pas mentionner la raison de ce qu'il venait de faire pour ne pas l'inquiéter.


"Je connais un endroit où pourraient se trouver les livres que tu cherches."
"Mais dis-moi, au fait, sais-tu ce qu'il y a dans ces ouvrages de magie ?"
"Et comment t'appelles-tu ?"


__________________
Hogwarts
21 ans
Professeur de Runes

Y Gwir Yn Erbyn Byd
Byrnan Blaed

Salut à toi Invité Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Farfarella Innsmouth
Elève
avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 25/11/2010

MessageSujet: Re: Thunder   Lun 29 Nov - 18:04:24

Il avait presque envie d’éclater de rire. Cette perplexité ! Cet homme qui n’osait tout simplement pas comprendre ! Il suivait presque ses pensées sur son visage : le sourire soudain moins assuré –doutes sur les motivations de la petite –puis le retour du regard attendri –assurément cette petite devait faire erreur. C’était délicieux !
Le large sourire de Farfarella restait très correct, juste à peine trop joyeux pour être honnête. De toute façon, l’homme pensait à autre chose. Scarmiglione le scruta avec curiosité, essayant de comprendre. On aurait dit qu’il cherchait quelque chose… l’air soucieux… l’air fuyant aussi, dans sa façon de prendre sa main pour l’emmener au loin. Comme s’il venait de détecter une menace… Un soupçon perça dans l’esprit de Scarmiglione : et si la menace… c’était lui ? Il marcha derrière le professeur en étouffant à grand-peine un rire. Dans son inconscience, il ne se rendait pas compte qu’il risquait d’être découvert ; la situation était juste absolument cocasse. Quelle tête ferait l’homme s’il comprenait !
Scarmiglione suivait, donc, la main gentiment glissée dans celle du professeur. Il se sentait transporté d’allégresse, emporté dans une petite aventure exactement dans le genre de celles qu’il aimait. Une rencontre qui allait le mener il ne savait où.

Pendant ce temps, le professeur lui posait des questions, sûrement pour la distraire de ce soudain déplacement.

« Je m’appelle Farfarella. »


Il l’avait dit d’une petite voix un peu moqueuse, mais si peu ! Si discrètement narquoise ! En vérité ce nom était fantaisiste et assez improbable, et ça aussi amusait Scarmiglione. Farfarella de la Divine Comédie et Innsmouth une ville maudite du Massachusetts. A chaque fois qu’il disait son nom, il avait un petit frisson en se demandant si, cette fois, quelqu’un relèverait cet étrange patronyme. Pour l’heure, personne.

« Quant à ces livres… »

Il hésita une seconde puis se décida à être franc. Il pourrait peut-être passer pour une enfant studieuse et enthousiaste, ce qui plairait au jeune professeur et l’inciterait à lui montrer les livres.

« Je sais que ce sont des livres de très vieille magie noire… Qu’ils permettent de percer les secrets antérieurs à l’humanité et d’évoquer les démons Anciens… »

Cette fois, il ne put maîtriser son sourire. L’évocation permettrait de converser avec les vieux dieux desquels il était issu… ce serait un plaisir véritable. Rien que cette idée le mettait en joie. Il n’aurait sûrement pas la puissance de les délivrer, ce qui nécessitait une grande force magique, mais au moins la conversation serait des plus enrichissantes. Ça faisait si longtemps qu’il vivait avec les humains… en vérité, son seul contact avec les vieux démons, depuis son émergence sur terre, avait été au XIIIème siècle lorsqu’il avait eu pour maître un mage noir.
Alors oui, il était ravi, excité, bouillonnant d’idées folles et mauvaises.
Ce genre d’expression n’était pas tellement en adéquation avec l’image qu’il voulait donner –elle avait l’air un peu trop malsaine pour sembler juste de l’intérêt intellectuel, surtout qu’il jouait serré du fait de son statut de petite fille.
Il reprit néanmoins très vite son air innocent, inoffensif, et interrogea candidement, les yeux levés sur le visage de l’homme :

« Et vous, qui êtes-vous ? Où pouvez-vous les avoir ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pr. Xaël McEwan
Professeur
avatar

Messages : 112
Date d'inscription : 30/07/2009
Age : 31

MessageSujet: Re: Thunder   Dim 5 Déc - 10:12:48

« Je m’appelle Farfarella. »

Xaël pencha la tête. C'était un prénom originale pour une jeune fille. Ça faisait un peu farfelu mais surtout délicieusement italien. Un brin exotique en somme.

- Très joli.

Quelque chose commençait à turlupiner Xaël. Un je-ne-sais-quoi dans l'attitude de cette gamine clochait. Mais comme toute les grandes personnes qui n'aiment pas voir ce qui ne cadre pas avec leur conception de la vie, ou tout simplement comme les poètes rêveurs qui voient parfois plus que les yeux des autres ne peuvent percevoir, il n'en tint pas compte.
Une voix moqueuse, allons donc ! Ce ne pouvait qu'être son timbre de voix.
Cette moue sarcastique, c'était la lèvre boudeuse d'une muse en devenir, d'une princesse savante en devenir !
Et lui se ferait, en tant que troubadour, un plaisir de l'instruire...

Pourtant, un mot ne cessait d'aller et venir dans sa tête sans qu'il ne puisse le saisir.

Il continua malgré tout à faire bonne figure avec son inébranlable sourire.


« Quant à ces livres… »
« Je sais que ce sont des livres de très vieille magie noire… Qu’ils permettent de percer les secrets antérieurs à l’humanité et d’évoquer les démons Anciens… »

Un sourire inébranlable qui fut quand même un peu ébranlé...
De tels ouvrages avaient beau être de la goétie de débutant, c'était malgré tout, de la magie assez sombre.
Les rituels, s'il avait bonne mémoire étaient non seulement macabres mais aussi plutôt pervers et vicieux.


- Vieille, vieille, n’exagérons rien...

Ils parcoururent le hall du château et sortirent à l'air libre. Il ne lui montrerai certes pas ses propres exemplaires tant que Farfarella ne lui aurait pas expliqué ce qu'elle entendait faire de ces ouvrages. Qui plus est, à l'air libre, il se sentait revivre.

- Que tu veuilles percer les secrets antérieurs à l'humanité, je le conçois très bien.
"C'est une noble cause.
"Très passionnante d'aillleurs.


Il fit une grimace et ajouta :

- Mais invoquer les démons Anciens, ce n'est pas une chose très recommandable.
Même la simple connaissance de leurs invocations n'est pas souhaitable. Ce sont des créatures malfaisantes qui n'en font qu'à leur tête et sèment le chaos et la destruction sur leur passage.


Une petite explication ne faisait pas de mal. Peut-être la jeune Serpentarde ne connaissait rien aux démons et croyait qu'il s'agissait de bon génies prompts à lui rendre service. Assurément même ! Cette mise au point la remettrait sur le droit chemin et elle s'en voudrait même d'avoir recherché de tels ouvrages. Brave petite !

Pour répondre à sa question, il l'informa :


- Par ailleurs, je suis le professeur Xaël McEwan.
" J'enseigne les Runes anciennes et nouvelles à Poudlard."


Il préféra mettre de côté la seconde question et revenir à la raison qui avait poussé Farfarella à désirer des ouvrages de magie noire.

- Et, dis-moi, que voudrais-tu faire avec de tels grimoires ?

Le mot qui trottait dans on esprit s'afficha enfin en lettres claires dans son esprit : "Dante".
'Tiens, ses parents aimaient les livres moldus apparemment...'




__________________
Hogwarts
21 ans
Professeur de Runes

Y Gwir Yn Erbyn Byd
Byrnan Blaed

Salut à toi Invité Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Farfarella Innsmouth
Elève
avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 25/11/2010

MessageSujet: Re: Thunder   Dim 5 Déc - 12:46:56

Décidément, quelle amusante rencontre ! Mais ce n’est pas un rire qui vint aux lèvres de la petite Farfarella quand l’homme l’entraîna dehors en murmurant que « vieille, n’exagérons rien »… Non, c’est plutôt une moue de gros caprice qui modifia ses traits. Il ne voulait pas ? Il voulait la dissuader ? Ça… ça ne lui plaisait pas du tout du tout. Il faillit piquer une méchante colère de gosse, le genre à taper du pied et crier pour avoir ce qu’il veut. Heureusement, le professeur continuait de parler, indifférent au ralentissement de la démarche de la petite fille.
Ses propos ralentirent la colère de Scarmiglione… Tout n’était pas perdu. L’homme croyait encore à la démarche scientifique, et il pensait même que parler de créatures malfaisantes suffirait à la dissuader. En gros, il la prenait encore pour une petite fille. Cette fois, le démon camoufla son sourire de contentement –il n’y pouvait rien, il adorait parler de « semer la destruction sur son passage ».
Il leva un regard limpide et confiant sur le professeur quand il lui donna son nom. La figure même de la gentille petite qu’il faut aider. Un vrai chaton. Haha, c’était merveilleux ! Vraiment, Scarmiglione adorait ce corps de petite fille. Bien sûr, il n’échappait pas aux détecteurs magiques, mais personne ne le soupçonnait !

Bon. Allez, il était temps d’accéder à ces livres. Scarmiglione ne désespérait pas de convaincre Mc Ewan. Le professeur avait l’air… presque subjugué par elle.
Il dégaina le sourire angélique –comble de l’ironie –et le visage triste, genre froissé par ce manque de confiance.

« Mais, monsieur. Je veux juste m’instruire. Je sais qui sont ces démons, je ferais attention. Promis. »

Ohh, il n’avait jamais su jouer très longtemps. Sa petite concentration d’enfant lui faisait défaut, son esprit joueur le détournait de la mission première, c’était terrible ! Il n’avait pas pu s’empêcher de laisser son sourire dériver… d’angélique à démoniaque, c’était le cas de le dire.

« Je veux juste qu’ils me disent des choses, sur le monde et les humains. Je veux apprendre ! »

Lancé comme un cri de détresse ! Je veux apprendre ! Ces mots-là pour ne pas dire « Je veux et j’exige vos livres » !

« Laissez-moi les lire ! »

Là, il s’emballait vraiment. Une très étrange expression passa sur son visage, étrange pour qui ne le connaissait pas. Un air mélangé de culpabilité, de colère, de frayeur et de perversité. Très troublant, oui. Le mieux restait désormais de se taire.
Après ce dernier cri, il s’enfonça dans un silence contrit, espérant en dernier recours passer pour une petite capricieuse. Il alla même jusqu’à baisser la tête et croiser les mains devant lui dans une attitude de repentance enfantine. N’empêche que ses cheveux étaient bien trop mouvants pour être honnêtes : ils gonflaient comme une voile et rampaient sur ses épaules et ses bras en courbes sinueuses. Scarmiglione se demanda un instant ce qu’il allait faire. Se transformer et sauver sa vie à coups de dents ? Ou attendre et espérer s’en sortir ?
Il valait mieux attendre. Autour de lui évoluaient des centaines de sorciers puissants qui l’abattraient sur-le-champ. La diplomatie était une bien meilleure solution.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pr. Xaël McEwan
Professeur
avatar

Messages : 112
Date d'inscription : 30/07/2009
Age : 31

MessageSujet: Re: Thunder   Jeu 9 Déc - 18:55:14

Par bonheur, la jeune Serpentard lui offrit la réponse qu'il attendait :

« Mais, monsieur. Je veux juste m’instruire. Je sais qui sont ces démons, je ferais attention. Promis. »

Bien entendu, le fait qu'elle sache ce qu'étaient les démons et qu'elle persiste dans sa requête le mettait assez mal à l'aise. Mais, après tout, il n'y avait pas d'âge pour apprendre ni de savoirs qui ne devait être complètement interdit. La censure menait toujours à braver les interdits, c'était bien connu.

« Je veux juste qu’ils me disent des choses, sur le monde et les humains. Je veux apprendre ! »

Le sourire que Farfarella continuait toujours de le faire fondre mais un je-ne-sais-quoi le titillait. Quelque chose clochait, il le sentait bel et bien. Mais il n'arrivait pas pour autant à mettre le doigt dessus.

« Laissez-moi les lire ! »

Ce fut peut-être cet empressement un peu trop hâtif et instant qui mit la puce à l'oreille à Xaël.
Pourquoi une aussi jeune fille se mettait au désespoir de trouver des livres de Magie Noire ? Tout cela sonnait faux. Farfarella aurait manifesté un désir certain de se pencher sur des livres de Runes, même ceux interdits parlant des Runes sombres, qu'il n'y aurait vu goutte et se serait empressé à son tour de lui prodiguer de tels ouvrages.
Mais il ne s'agissait pas de Runes, et il avait beau se sentir investi d'une fibre paternelle, il n'en gardait pas une certaine lucidité qui à force de persévérance, parvint à franchir le barrage de ses espoirs et illusions.

En un éclair, il comprit ce qu'était Farfarella et son sang se glaça.

pale
pale
pale

Cet empressement à consulter des livres de Magie Noire.
Ce sourire malicieux et angélique à la fois.
L'avertissement de son charme runique.

Farfarella était possédée par un démon.

pale

Xaël eut du mal à déglutir. Quels tourments cette pauvresse devait donc encourir.
Cette si charmante jeune fille ne méritait certes pas d'être possédée. Bien entendu, personne ne le méritait. Mais elle encore moins que les autres.
Il devait lui venir en elle.

Le Serdy

Pratiquer un exorcisme.
Il connaissait plusieurs techniques. Restait juste à savoir à quel type de démon il avait affaire, quel nom était le sien. scratch

Et surtout, le plus important : il devait savoir qui il avait réellement à ses côtés à cet instant : Farfarella ou le démon ?

Il s'aperçut alors qu'en plus de devenir blême, il se tenait les bras ballants. Il s'empressa d'esquisser une parodie de sourire.

- Excuse-moi, je viens de me rappeler que je n'ai pas préparer un des mes prochains cours.
"Les livres sont dans ma salle de cours, es-tu d'accord pour m'y accompagner ?"Ange

Le temps de s'y rendre, il trouverait peut-être un moyen d'obtenir les renseignements nécessaires...

__________________
Hogwarts
21 ans
Professeur de Runes

Y Gwir Yn Erbyn Byd
Byrnan Blaed

Salut à toi Invité Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Farfarella Innsmouth
Elève
avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 25/11/2010

MessageSujet: Re: Thunder   Ven 10 Déc - 11:03:00

Scarmiglione hésita. Il avait bien vu l’humain face à lui changer du tout au tout de comportement. Blêmir, s’enfoncer dans le silence, sans réaction. Puis se reprendre comme si rien ne s’était passé. Et lui proposer de le suivre… Devait-il le faire ?
Il n’arrivait pas à savoir. Soit l’autre avait tout découvert et c’était un piège, soit décidément cet humain ne voyait pas plus loin que le bout de son nez, envoûté par une simple apparence d’enfant joli.
Mais le fait est que oui, Scarmiglione était un enfant, et il ne pouvait pas être prudent et se dire qu’il pouvait être piégé. Il était un gosse intrépide, un aventurier explorateur puéril, et il était sûr d’être immortel et intouchable comme tous les enfants. Sa colère fondit immédiatement et ses cheveux retombèrent calmement sur ses épaules. Il adressa un sourire absolument éclatant au professeur : enfin, cet homme en revenait à de bons sentiments ! Il allait voir les livres ! Et les lire, et évoquer les démons ! Il eut envie de sautiller sur place et ne s’en priva pas, tapant dans ses mains avec enthousiasme.

« Oui, oui ! Je veux bien venir ! »

Vraiment, il n’y avait plus rien de démoniaque en cette petite fille joyeuse. Juste bien trop empressée d’obtenir les livres noirs. Et les yeux justes un peu trop brillants quand ils passaient dans un pan d’ombre. A part ça, elle était redevenue charmante et agréable, et poussa même le vice jusqu’à glisser sa douce petite main dans celle de Xaël, levant un visage confiant vers lui.

Si il avait un peu mieux réfléchi, il se serait enfui et arrangé pour que le professeur ne se pose plus jamais de questions à son sujet, mais maintenant toute crainte s’était envolée de son esprit. Il était persuadé d’avoir toute la situation en son pouvoir : le prof de Runes envoûté par lui, confiant, les livres qu’il allait lui donner, et sa propre nature toujours aussi bien cachée. Naïveté !
Il allait même jusqu’à faire la conversation, sûr de lui !

« Qu’est-ce que vous enseignez, vous ? Les Runes, vous avez dit ? A quoi ça sert ? C’est difficile ? »

Et cætera. Il avait forcément entendu parler des Runes, en des siècles d’existence, mais il faut avouer que tout ça ne l’intéressait que vaguement. Même les questions qu’il posait… c’était un peu par politesse, pour leur occuper l’esprit à tous les deux.
N’empêche qu’il sentait un peu de méfiance de la part de Xaël. Mais il décida d’y être indifférent et d’oublier la prudence, comme il l’avait toujours fait. Il s’en était toujours sorti…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pr. Xaël McEwan
Professeur
avatar

Messages : 112
Date d'inscription : 30/07/2009
Age : 31

MessageSujet: Re: Thunder   Dim 12 Déc - 10:05:44

« Oui, oui ! Je veux bien venir ! »

Xaël peinait à trouver la moindre parcelle de maléfice chez cette jeune fille surexcitée par la perspective de bons bouquins...
'De bon bouquins ?'
Il se reprit. Des livres de goétie ne pouvaient pas être de bons bouquins.
Pourtant, lorsque Farfarella vint glisser sa petite main dans la sienne, sa méfiance se liquéfia. Il se revit, entouré de Krystin et de ses douze enfants dans un petit cottage près d'un loch.

Il secoua la tête, non, il devait réagir !
Farfarella était belle et bien en danger... Il devait agir dès maintenant. S'il n'était pas capable de protéger une enfant, serait-il digne d'en avoir ?

Ce faisant, il s'aperçut qu'ils avaient recommencer à marcher. Quand avait-il commandé à son pied d'avancer seul ?





« Qu’est-ce que vous enseignez, vous ? Les Runes, vous avez dit ? A quoi ça sert ? C’est difficile ? »

Une fois encore, il faillit baisser sa garde et perdre sa vigilance. Décidément, il ferait un bien piètre auror. Fol-Oeil aurait bien ricanner s'il était encore parmi eux. Mais aborder sa passion, c'était dissiper le monde alentour et goûter à cet éternel enchantement qu'était le sujet des Runes.

- Oui, c'est bien les Runes.
"J'enseigne la plupart des types de Runes, la runomancie, la runologie, le cryptage runique, les enchantements runiques, la danse runique, la métamorphose par les Runes, les sigils runiques...."


Ils arrivèrent à la salle de Xaël bien avant que ce dernier ait fini son énumération.

- Ah ? Tiens, nous sommes déjà arrivés...

Il n'avait pas vraiment eu le temps de songer à comment procéder une fois sur place.
Bah ! Visiblement, c'était à Farfarella qu'il avait affaire présentement. Le démon devait sommeiller pendant ce temps. Peut-être l'avait-il même assomé par la description de ses cours...

Il se dirigea vers le fond de la salle et tapota trois fois sur la poutrelle du mur gauche. Tout en réfléchissant à comment improviser, il continua :


- Oui, les Runes, c'est assez difficile à maîtriser mais ça vaut le coup crois-moi !
"C'est l'une des plus puissantes magie que je connaisse.
Surtout les Runes..."


Il s'interrompit. Autant pour trouver ce qu'il cherchait dans sa cache secrète (qui ne l'était plus autant vu qu'il venait de la dévoiler) que parce qu'il venait de s'apercevoir qu'il serait plus sage de garder cette information pour lui-même. Après tout, même si le démon était endormi, il était là malgré tout...

Il sortit ses exemplaires du De Vermiis Mysteriis et du Unaussprechlichen Kulten, sans même penser à ce qu'il faisait. P°eut-être pourrait-il profiter du temps que Farfarella prendrait à feuilleter les ouvrages pour neutraliser le démon.

Le Serdy

- Tiens, lui dit-il en lui reprenant la main qu'il avait lâché le temps de retrouver les livres.
"Mais je préfère que tu consultes les livres ici"

__________________
Hogwarts
21 ans
Professeur de Runes

Y Gwir Yn Erbyn Byd
Byrnan Blaed

Salut à toi Invité Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Farfarella Innsmouth
Elève
avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 25/11/2010

MessageSujet: Re: Thunder   Dim 12 Déc - 16:58:04

Scarmiglione se foutait totalement de ce que lui disait l’homme aux longs cheveux blonds. Et il avait du mal à le cacher, avec sa petite moue d’ennui. Il attendit impatiemment que le professeur eut fini son délire et l’introduise dans sa salle de classe, son sourire mignon revenant au moment où ils entraient dans la pièce.
Mc Ewan continuait à parler tout seul, il soliloquait sur la puissance des Runes. Scarmiglione retroussa les lèvres avec un peu de cruauté : la puissance des Runes, ouais… Etait-elle plus puissante que les forces du Mal, hm ? Il en doutait beaucoup. Mais peu importait, ce n’était pas le moment de se lancer dans une joute de disciplines, pour l’heure son attention était attirée par le coin de livre qui venait d’émerger de la cache secrète.

Voilà ! C’était ça qu’il voulait ! Ces livres inaccessibles, il avait attendu si longtemps ! Il n’y avait que dans ce château qu’il pouvait espérer les trouver. Le démon s’en saisit d’un air presque amoureux et caressa la couverture noire et lustrée du Unaussprelichen Kulten. Un livre innommable, vraiment. Il l’ouvrit respectueusement et en parcourut quelques lignes en oubliant la présence du professeur. Il n’avait même pas songé à répondre à son exigence de consulter les livres en sa présence.
En cet instant, il était difficile de voir en elle la gentille petite fille qu’il faisait semblant d’être. Ses cheveux noirs volaient comme des excroissances vivantes, son sourire était pointu et méchant, et ses yeux brillaient. Décidément, il ne respectait aucune règle de prudence. Il s’en foutait.

Au détour d’une page, il tomba sur un paragraphe qui portait pour titre « Pour appeler Cthulhu » et n’étouffa pas l’exclamation de joie qui lui vint spontanément. Il releva son visage d’enfant vers le professeur et sourit largement sans bien se rendre compte… Mais juste après, Scarmiglione prit un visage effaré : il était repéré. Il le savait, il le voyait sur le visage de Xaël et puis de toute façon… son comportement était trop repérable. Son visage altéré par sa nature démoniaque, ses cheveux vivants, ses bizarres intérêts… Il serra le livre entre ses mains soudainement pourvues de griffes et gronda comme un chien.

Il ne savait pas comment réagir plus loin que cette menace instinctive. Oh, il n’était pas encore totalement transformé, mais il ne ressemblait plus tellement à une petite fille. Trop de dents, trop de griffes, et aussi trop de cheveux. Et un regard trop malsain. Aucune chance pour que ça passe inaperçu : il allait devoir gérer Xaël avant qu’il ne donne l’alarme ou ne l’attaque. Scarmiglione prit sa voix la plus tranquille :

« Du calme. Que vas-tu faire ? »


Il n’avait pas besoin de préciser de quoi il parlait. Cet homme était intelligent, non ? Il comprendrait vite, aidé par l’idée qu’un démon squattait dans son propre bureau. Scarmiglione devait la jouer fine, il ne voulait pas se faire abattre. Ni se faire reprendre les livres, dans un registre moins grave.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pr. Xaël McEwan
Professeur
avatar

Messages : 112
Date d'inscription : 30/07/2009
Age : 31

MessageSujet: Re: Thunder   Dim 19 Déc - 9:51:12

Pendant que Farfarella se plongeait avec avidité - et c'était peu de le dire - dans les livres de goétie, l'esprit de Xaël tournait à toute allure.
La jeune fille semblait trop occupée à dévorer les ouvrages de façon quasi littérale pour remarquer ce que le jeune professeur faisait de son temps. C'était le moment ou jamais.

Son maître lui avait toujours dit :

"Les Runes sont puissantes, fiston, sacrément puissantes.
Mais si tu veux influer sur des êtres magiques, préfères les Runes Draconiques à celles connues de presque tous les sorciers."

L'avantage des Runes draconiques, outre que le Syllabaire Lunerousse n'en faisait quasiment pas mention était la rapidité de leur action. Pour faire bonne mesure et jouer le rôle de cerise, il avait justement mémorisé un enchantement de troisième degré concernant un exorcisme. Lui associer les Runes serait un jeu d'enfant...

Bien sûr, si il avait affaire à un démon et non à une jeune fille possédée par quelque créature magique, le procédé risquait d’entraîner des conséquences autant inattendues que surprenantes. A priori, dans un cas comme dans l'autre, il resterait protégé d'une quelconque magie noire.
A priori...

Il commença donc à tracer des Runes draconiques au sol et dans les airs à l'aide de ses deux pointes de Sardonyx et de Leoparskin, toutes deux sorties de l'une des poches de sa toge professorale.
De temps à autre, Xaël jetait un oeil en direction de Farfarella. Soit le démon devait juger sa magie inoffensive - il en aurait alors pour ses frais - soit l'attrait que les livres avaient sur lui était réellement puissant.

Peut-être devrait-il l’enchaîner à l'un d'eux une fois qu'il aurait libéré Farfarella ? Par pure bonté d'âme...

La sueur qui perlait de son front commençait à dégouliner tout le long de son échine.
Vite vite vite !!!
Il ne fallait surtout pas qu'il soit interrompu.

Sablier

Enfin, tout fut fini.
A temps, car il s'aperçut alors que le démon avait opéré sa transformation.
Ce qui lui avait paru presque anodin tout à l'heure lui sautait à présent aux yeux.
Comment avait-il pu être aussi aveugle ?
L'ennui, c'est qu'il venait à penser que Farfarella n'existait tout bonnement pas et qu'il avait été dupé tout du long par ce démon malicieux.

Non... affraid

Si ? pale

NON... affraid


« Du calme. Que vas-tu faire ? »

La voix qui lui parvint, bien que tranquille, acheva de confirmer ses craintes.
Ce n'était certes pas celle d'une enfant...

- Je ne sais pas, reconnut Xaël.
"Comment t'appelles-tu vraiment ?"
"Quelles sont tes intentions ?"


Il tâcha de rester calme. Il avait lu un jour que c'était le mot d'ordre lorsqu'on faisait face à une telle créature.

Cela dit, l'auteur n'avait probablement jamais eu affaire à eux. Cette pensée le déculpabilisa quelques peu lorsque de légers tremblements de frayeurs vinrent agiter sa poitrine.


Le Xaël

__________________
Hogwarts
21 ans
Professeur de Runes

Y Gwir Yn Erbyn Byd
Byrnan Blaed

Salut à toi Invité Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Farfarella Innsmouth
Elève
avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 25/11/2010

MessageSujet: Re: Thunder   Dim 26 Déc - 12:57:57

Scarmiglione jeta un coup d'œil autour de lui et se vit entouré de... signes ? Il y eut un instant de flottement, puis il se souvint que l'homme était professeur de Runes : il avait du opérer une sorte d'enchantement, enfin un de ces trucs que font les profs de Runes. Mais il sentait sa frayeur. Un peu. Xaël se maîtrisait plutôt bien. Il devait être sûr de sa magie. Le petit démon décida qu'un peu de diplomatie serait la meilleure solution. Il répondit donc de bonne grâce :

"Je m'appelle Scarmiglione. Et je suis élève ici. Le Choixpeau m'a réparti. Vous ne devriez pas me tuer. Je ne suis pas si... euh... pas si méchant, après tout."

C'était la vérité ! Il n'était pas du genre gros monstre dévoreur d'enfants, ou si peu ! Juste un farceur ! Oh bien sûr qu'il apporterait toute son aide à l'enfer si l'Apocalypse venait à s'abattre sur cette terre, mais en attendant...
Il se déplaça légèrement -l'éclair d'un regard rouge, le bruissement de ses cheveux qui s'enroulaient autour de son corps -et sourit. Le résultat était assez... étrange. Un sourire aux dents tranchantes et pointues sur un visage d'enfant aux modifications subtiles mais dérangeantes. Un sifflement passa ses lèvres, inconscient.

"Premièrement, si vous m'abattez, vous devrez justifier de la disparition d'une élève et du fait que vous m'auriez tué sans que mes intentions soient belliqueuses."

C'était la partie diplomatie, ça.

"Deuxièmement, si vous tenez à m'attaquer, vous avez intérêt à ne pas me rater."

Et ça, c'était la partie bien plus terre-à-terre. Attaque, riposte, le meilleur gagne, etc.

"Je suis sûr qu'on peut s'arranger."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pr. Xaël McEwan
Professeur
avatar

Messages : 112
Date d'inscription : 30/07/2009
Age : 31

MessageSujet: Re: Thunder   Lun 3 Jan - 9:39:01

"Je m'appelle Scarmiglione. Et je suis élève ici. Le Choixpeau m'a réparti. Vous ne devriez pas me tuer. Je ne suis pas si... euh... pas si méchant, après tout."

Le démon parlait comme si ce corps lui appartenait, c'était assez troublant. Mais il ne fallait pas oublier que ce genre de créature avait tendance à considérer ce qu'elle convoitait comme son dû. Et si elle ne le faisait pas, c'était soit qu'elle faisait de la diplomatie, soit qu'elle avait une idée derrière la tête. A supposé que de tels êtres puissent avoir des moments sans aucune pensée de coup foireux en devenir....

L'hésitation sur le "pas si méchant" rendit Xaël encore plus méfiant qu'il ne l'était.
Mais après tout, c'était bien vrai que dans la peau de Farfarella, il ne paraissait pas si terrible.
Malicieux bien sûr.
Diabolique, of course.
Démoniaque, sans hésitation... enfin, pas tant que ça...

Le problème, ajouté aux autres, résidait en bonne partie dans sa dentition qui n'aurait pas du orner la bouche d'une jeune fille. Il avait beau avoir lu certains traités sur la question, il ne savait pas le moins du monde si cette semi-métamorphose était normale. Pour quelqu'un de possédé...


"Premièrement, si vous m'abattez, vous devrez justifier de la disparition d'une élève et du fait que vous m'auriez tué sans que mes intentions soient belliqueuses."

Il n'avait nullement l'intention de détruire Farfarella, donc pas de souci de ce côté. Quant à Scarmiglione, restait à savoir s'il en serait capable même en le voulant.

"Deuxièmement, si vous tenez à m'attaquer, vous avez intérêt à ne pas me rater."

Sûr, parce que lui, apparemment ne le raterait pas.
Xaël soupira mentalement de réconfort. Quelle bonne idée d'avoir dressé la barrière runique.
La magie des Dragons était assez puissante pour contenir un être de cet acabit.


"Je suis sûr qu'on peut s'arranger."

Un deal ?
Le jeune professeur eut du mal à retenir une exclamation. Soit le démon se moquait ouvertement de lui, soit il reconnaissait qu'il s'était fait avoir. Ce qui, admettons-le, pour un démon était aussi commun que la prière...
Après tout, comme il le disait, il n'était peut-être pas si méchant.
Et il lui avait donné son nom, même si c'était un nom d'emprunt, c'était une preuve d'un certain degré de confiance. Rares étaient les êtres qui avouaient leur véritable nom voire le nom qu'ils s'étaient donné.

Xaël joua un instant avec les boucles de ses cheveux blonds avant de répondre :


- Oui, c'est vrai, nous sommes dans une impasse.
"Si tu veux que nous trouvons un arrangement, tu devras d'abord à quelques questions."


Gagner du temps pour trouver une solution.
Elles étaient parfois feignasses, il fallait leur laisser le temps de se lever et de venir jusqu'à vous.
Merlin aurait d'ailleurs du les remplacer par des elfes de maisons, ils étaient bien plus rapides et efficaces...


"Qu'as-tu fais de Farfarella ?"
"Pourquoi la possèdes-tu ?"


Bien sûr, si ce n'était pas le cas... bah ! le ridicule ne tuait pas, ce n'était pas comme s'il n'avait pas donné plus que sa dîme à la grande bouffone...

"Pourquoi es-tu ici ?"
"Qu'as-tu l'intention de faire à Poudlard ?"

"ET surtout : que feras-tu si je te libère ?"


Il crut bon d'ajouter :

"Je suis professeur ici, je ne peux pas te permettre de faire n'importe quoi. On déjà Peeves pour ça."

Avant de s'apercevoir qu'il aurait tout aussi bien fait de se taire, sa réplique était d'un ridicule affligeant.
Cependant, au fur et à mesure qu'il formulait ses questions, une idée saugrenue germa en lui.
Complètement folle et pas très Xaël.
Non que notre jeune ami n'ait pas son grain de folie (cela, il n'avait à l'envier à personne)...
Mais un peu... amorale selon ses principes.

Et si...
... il faisait en sorte de se lier avec Scarmiglione. Ce genre de créature était assez puissante pour avoir, malgré tout, son utilité. Après avoir libéré Farafarella, il pourrait...

Bon, bien sûr, le démon risquait de ne pas être d'accord mais s'il était assez rapide et utilisait la bonne formule, c'était jouable.
Et ainsi, il ferait d'un sort trois coups : libérer Farfarella, protéger le château, et last but not least ajouter un atout à sa manche...

Oui, décidément, complétement fou...

Et pourtant...




__________________
Hogwarts
21 ans
Professeur de Runes

Y Gwir Yn Erbyn Byd
Byrnan Blaed

Salut à toi Invité Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Farfarella Innsmouth
Elève
avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 25/11/2010

MessageSujet: Re: Thunder   Lun 3 Jan - 17:24:57

Le sourire de Scarmiglione s’élargit, calculateur. Au fur et à mesure de la conversation, il se laissait aller et les traits gracieux de Farfarella se viciaient à vue d’œil. Il éclata d’un rire éraillé fortement moqueur. Farfarella ! L’homme n’avait pas saisi à quoi il avait affaire ! Magnifique ! Il pensait encore sauver une petite fille ! Scarmiglione hésita : que devait-il dire ? Et si cet homme, avisant qu’il n’y avait personne à sauver, l’achevait immédiatement ? Mais la vérité transparaîtrait vite, avec cette transformation.

« Farfarella… Bah c’est moi ! C’est un nom d’emprunt. »

Il eut un sourire glaçant et deux ailes parcheminées claquèrent dans son dos avant de disparaître.

« Je suis métamorphe, un descendant de puissances millénaires dont vous n’avez même pas idée. Mes pouvoirs sont immenses. »


Bon, c’était un peu exagéré, ok. En vérité, il ne pouvait se transformer qu’en humain, en chat ou en corbeau, à part sa forme originelle, ou faire des amalgames entre les trois. Les trois premières créatures dont il avait pris l’apparence. Mais autant laisser croire qu’il était très fort. Autant que ses ancêtres.

« Mais je suis ici juste pour m’instruire et me divertir. Les humains sont amusants, surtout ces jeunes sorciers. Je veux rester ici et passer le temps. »

La stricte vérité ! Il regarda Xaël avec amusement. Désormais, il ressemblait clairement à une bête : ses mains étaient des griffes, sa mâchoire était devenue puissante comme un étau, et même une queue lui était poussée et fouettait l’air comme celle d’un énorme chat.
Il jouait serré, les yeux braqués sur le professeur, prêt à réagir rapidement. Mais la fièvre du jeu lui faisait perdre un peu la tête, il se sentait grisé par le danger et par le sentiment de sa propre force. C’est désinvolte qu’il répondit :

« Non… Je serais sage. Je sais me tenir ! »

Il était confiant. Même cette lueur qui venait de s’allumer dans le regard de Xaël… Peu importait ! Il ne risquait rien ! Aucun humain seul ne pouvait lui faire de mal, magie ou pas, il était trop puissant et féroce comme un fauve. La seule manière de l’empêcher ce serait… cette formule qui le soumettait, qui l’avait soumis à un sorcier il y a de ça cinq siècles. Qui le liait à un humain, sur sa vie. Mais il fallait connaître son véritable nom pour ça, celui des origines, celui qui le désignait réellement aux yeux de la magie qui le gouvernait. Oui, il fallait connaître ce nom, ou la formule qui contourne cette exigence. Non ! C’était impossible ! Et pourtant… Pourtant, Scarmiglione le lisait dans les yeux de Xaël, qu’il avait un plan et… Non ! Il ne lui laisserait pas le temps.
Les yeux brûlants, il fit un geste vers l’humain, mais ne put passer la barrière de runes. Un grondement sortit de sa gorge, menaçant.

« A quoi tu penses là ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pr. Xaël McEwan
Professeur
avatar

Messages : 112
Date d'inscription : 30/07/2009
Age : 31

MessageSujet: Re: Thunder   Dim 16 Jan - 10:00:03

« Farfarella… Bah c’est moi ! C’est un nom d’emprunt. »

Déglutition intense.
Heureusement que le charme ne nécessitait aucune concentration de sa part, sinon il était fait comme un scroutt...
En même temps, la transformation, quasi weredemon, aurait du lui mettre la puce à l'oreille.
Les phénomènes de possession n'accusaient pas de métamorphose, juste de rictus et stigmates dans le (meilleur ?) des cas...
Adieu donc les rêves d'une douce paternité, euh, parrainnité...
Sniff...
Sad


« Je suis métamorphe, un descendant de puissances millénaires dont vous n’avez même pas idée. Mes pouvoirs sont immenses. »

Pour sûr, il aurait été le fils du pape que Xaël aurait quand même gobé.
D'où l'astreinte à la vigilance que son esprit lui prodiguait.
D'où son intention qui trouvait une raison de se raffermir...


« Mais je suis ici juste pour m’instruire et me divertir. Les humains sont amusants, surtout ces jeunes sorciers. Je veux rester ici et passer le temps. »

L'un n'empêcherait pas l'autre...
Mais comment faire en sorte que Scarmiglione se laisse faire, il n'y avait pas plus méfiant qu'un démon...
Qu'un démon peut-être...
Mais un démon rengorgé de lui-même avait tendance... parfois... à ne plus être si vigilant que ça, la preuve en avait été faite il y a peu.


« Non… Je serais sage. Je sais me tenir ! »

Une laisse serait mieux appropriée que des paroles en l'air. Peut-être pouvait-il se fier à sa parole mais peut-être avait-elle autant de valeur que celle des sbires du ministères.... qui d'ailleurs n'avaient souvent rien d'angélique...

En même temps, à la place du démon, il n'aurait pas aimé être pris au piège et voir sa liberté anarchée.
En même temps, lui n'aurait pas chercher à semer la pagaille sur son passage.

On trouve toujours de bons arguments pour justifier ce que l'on désir même si en vérité, certaines choses ne sont ni logiques ni justifiables...


« A quoi tu penses là ? »

C'était bien sûr dommage qu'il ait à faire avec un démon assez vif d'esprit.
Il devrait être rapide, sinon fini la vision d'une famille idyllique...


[color=cyan]- Une idée, justement.
"Une solution peut-être..."
"Je pense qu'à court terme elle ne risque pas de te plaire du tout. Mais dans la durée, tu y trouveras ton compte."

Xaël activa sa ceinture de protection runique, on n'est jamais trop prudent... et commença à dessiner quelques glyphes dans les airs, autant pour abaisser le sort que pour prévenir ce qui allait advenir.

- Je te demande de me faire confiance.
"C'est possible ?"


Il libéra le sort.

Croisement mental de doigts...


Le Xaël

__________________
Hogwarts
21 ans
Professeur de Runes

Y Gwir Yn Erbyn Byd
Byrnan Blaed

Salut à toi Invité Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Thunder   

Revenir en haut Aller en bas
 
Thunder
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» War Thunder
» Fiche Technique de Danaël Ashlott [Ange ou démon ? Pourquoi pas les deux]
» Thunder Wolf [Achevée]
» Rp avec Thunder Wolf ?
» Tutoriel: caméra libre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Back to Hogwarts :: 

Les dédales du château ~ inside

 :: Quatrième étage :: Bibliothèque
-
Sauter vers: