Back to Hogwarts

Jeu de rôle basé sur les règles inventées par J.K. Rowling dans l'univers de Harry Potter.


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Diesel Power

Aller en bas 
AuteurMessage
Tibère Acciario
Elève
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 02/12/2010

MessageSujet: Diesel Power   Ven 10 Déc - 10:41:57

Diesel Power - The Prodigy

Tibère se promenait en vacillant dans la serre. Pourquoi en vacillant ? Parce qu’il marchait d’un pas très hésitant et très lent, fort indécis sur la direction à prendre. Il était venu là par pur hasard, juste en marchant pensivement, et était rentré en voyant la porte ouverte. Aujourd’hui il n’avait pas grand-chose à faire : il méprisait ses devoirs –et avait donc décidé de ne pas les faire –et ses deux proches amis ne bougeaient pas du lit parce qu’ils étaient malades. Lui au contraire, il avait envie de bouger ! Il écarta largement les bras et éclata de son énorme rire hystérique. Dans les couloirs on l’évitait en général lorsqu’il était seul : il effrayait parfois les gens. Et seuls David et Claude savaient le retenir de faire n’importe quoi. Oui, en six années à Poudlard, on avait fini par le repérer et le cataloguer : Fou. Fou Furieux, Danger, Ne pas approcher sauf si on est très sûr de soi. Après tout, il pouvait parfois être sympa. Ça dépendait, allez savoir de quoi.
Bref. Seul il était, donc.

Autour de lui, une débauche luxuriante de verts, de fleurs et de feuilles. C’était agréable. Il avait une envie folle d’y mettre le feu, ses poings en tremblèrent un instant tandis qu’il se demandait s’il allait vraiment le faire. Ce serait… ce serait mal ! Les plantes mourraient toutes, le feu les détruirait et sûrement détruirait aussi la serre, et peut-être même qu’il s’étendrait aux autres serres puis au jardin et… Non, inutile de rêver : il était entouré de sorciers qui sauraient le maîtriser, le feu, ça n’irait pas si loin. N’empêche.
Avec ses réflexions, il s’était approché doucement d’une grande plante du genre palmier. Il la fixait avec un sourire inconscient, caressant une feuille entre ses doigts presque sensuellement. Alors, oui ou non ?

Il y avait quelque chose dans la folie de Tibère qui avait troublé les quelques psys que sa mère avait réussi à le faire voir. C’était qu’il en était conscient, il savait que ses idées étaient dingues. Oui, il savait qu’il était fou. Mais il adorait ça. Il le cultivait même, il disait qu’il était irrécupérable et tant pis. Il n’essayait pas de se maîtriser.

Alors qu’on n’attende pas de lui qu’il se tienne bien après la vision qu’il venait d’avoir. Le Feu ! Dévorant les plantes qui se tordraient dans les flammes en sifflant ! La destruction ! Oui !
Avant même d’y penser plus longuement, il s’était agenouillé en brandissant sa baguette déjà surmontée d’une flamme. Il commença à la glisser sous la large feuille de la plante-palmier de façon à ce que la flamme lèche le végétal sans pour autant s’étouffer. Ça fonctionna : la feuille prit feu. L’ambiance de la serre changea radicalement, comme si les plantes sentaient et voulaient fuir. Tibère eut un rire fou proprement monumental et s’approcha de la plante voisine pour lui faire subir le même traitement et étendre l’incendie.

C’est à ce moment que la porte s’ouvrit. Il se figea, vit que c’était une élève de Gryffondor et rigola de nouveau, fou et mauvais. La baguette enflammée était toujours dangereusement proche des végétaux, on voyait bien que Tibère n’était arrêté que par la surprise. Restait à savoir ce que serait sa prochaine réaction.

(Meghan ? ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meghan Cameron
Préfète
avatar

Messages : 118
Date d'inscription : 31/07/2009
Age : 26

MessageSujet: Re: Diesel Power   Mar 14 Déc - 10:33:12

Plus encore que les années passées, Meghan aspirait au clame. Elle peinait à supporter la présence des autres et surtout, ne se sentait plus tellement en phase avec ces mêmes autres. Le redoublement y avait sa part. Ses amies de la promo précédente lui manquait. Eden lui manquait. Léa lui manquait. Tuppence lui manquait. Et Shawn, son Serpentard, lui manquait. Sans eux, Poudlard manquait singulièrement de saveur. Et, pour la deuxième part, depuis son retour, la Gryffondor peinait à retrouver une impression de normalité. Il y avait toujours comme une frontière invisible entre elle et les autres. Elle avait du mal à ressentir cette empathie qui avait été la sienne les années auparavant, elle ne les comprenait plus vraiment. Et eux ne cherchaient pas vraiment à la comprendre non plus. Elle était devenue plus sauvage, plus renfermée. Ses rares sorties verbales avaient perdu beaucoup de leur calme et de leur douceur. De temps à autre, la Meghan d'avant refaisait surface. Elle s'y accrochait alors. Elle préférait ce qu'elle avait été que ce qu'elle était devenu mais elle ignorait comment faire machine arrière.
Le temps.
Le temps serait la solution se jurait-elle.
Voilà pourquoi, une fois de plus, Meghan avait fui la salle commune pour se réfugier dans les serres. Au milieu de tout ce végétal, il lui semblait retrouver ce calme qui l'avait abandonné. Elle pouvait enfin respirer, se détendre, quitter le qui-vive.
Mais, pourtant, ce matin, il y avait quelque chose de changé dans sa serre préférée. Ce n'était pas un redoux émotif qui l'accueillit mais plutôt une alerte, une panique. Ce que Meghan avait perdu en ressenti humain, elle l'avait gagné avec les autres formes de vie. Les plantes étaient devenues sa seconde famille et elle leur était désormais ultra-sensible. Oui, elle faisait partie de ces douces rêveuses qui leur parlait lentement, amoureusement, comme à de véritables êtres vivants. Et il lui semblait, parfois, qu'elles lui répondaient, à leur manière.
Peut-être la reconnurent-elles. Peut-être pas. Mais elle prit une vague de peur de plein fouet.

Enfin, elle aperçut le garçon. Elle s'était figée comme lui et, dans le silence, elle le dévisagea.
Tibère. Elle était presque certaine qu'il s'agissait bien de Tibère. Ils avaient été amenés à se croiser plus d'une fois et il lui semblait même se souvenir d'une brève discussion qu'ils auraient eu. Quel en était le sujet? Mystère! Encore une bribe de souvenir disparue avec sa vie d'avant.
Enfin, elle aperçut sa baguette enflammée. Et comprit.

'...'

La Meghan de l'an passé aurait tenté la diplomatie, le raisonnement.
La Meghan d'aujourd'hui ne somma pas, n'attendit pas. Baguette brandie, elle attaqua:


"Expelliarmus!"

La baguette de Tibère sauta de ses mains, décrivant une courbe de flammes. Quand elle atteignit la main de Meghan, le feu s'était éteint mais elle percevait encore sa brûlure.
Sa propre baguette enchaîna:


"Aguamenti!"

Un filet d'eau s'éleva de sa baguette et partit calmer la plante attaquée. Si, au passage, elle arrosa le Serpentard, ça n'était peut-être pas un mal. Voilà qui lui refroidirait les idées...

"Qu'est-ce qui t'a pris? Tu es complètement fou!", demanda-t-elle.

Contrairement à beaucoup de gens dans le même cas, elle attendait véritablement une réponse. Sa demande n'était pas seulement une déclaration évidente mais surtout une question.
Fou. Folle. Etait-elle vraiment la mieux placée pour accuser?


__________________
Gryffondor .18 ans - 7ème année
Craving for him...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tibère Acciario
Elève
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 02/12/2010

MessageSujet: Re: Diesel Power   Mar 14 Déc - 18:35:42

Le sourire de Tibère s’élargit pendant ce court temps de flottement. Il avait reconnu Meghan Cameron, préfète des Gryffondors et jeune fille fort bien comme il faut, il lui avait déjà parlé mais sans plus. Rien d’important, il l’avait trouvée fort conciliante et pleine de raison, et donc n’avait pas cherché plus loin. C’est pourquoi il fut surpris de sa réaction plutôt guerrière, il était bouche bée sous le jet d’eau qui suivit immédiatement son désarmement.
C’est la question qui le fit reprendre contenance. Parce que, faut dire, la réponse était plutôt évidente et follement distrayante. Il éclata de son reconnaissable rire hystérique -dont le seul son aurait pu suffire à dissiper les derniers doutes -et rétorqua :

« Fou ? Mais évidemment ! »


Allons ! C’était pourtant de notoriété publique ! Il agita un doigt vers la jeune femme comme pour la réprimander –de quoi ? d’avoir éteint le feu ? ou de prendre la peine de faire remarquer sa folie ?

Tibère ricana doucement, puis passa la main dans ses épais cheveux d’un air nonchalant. Il avançait lentement vers Meghan, d’une démarche fortement chaloupée légèrement hypnotisante. Il n’avait pas peur, pas le moins du monde. Cette fille avait sa baguette, mais elle était à Gryffondor, elle était préfète et elle s’était juste contentée d’un sort de désarmement. Il ne pensait pas qu’elle l’attaquerait réellement violemment, et puis de toute façon il n’avait peur de rien. Jamais.
Arrivé à quelques mètres d’elle, il s’arrêta et lui lança une œillade séductrice, sans trop de raison. Puis il daigna répondre :

« Je n’ai donc pas besoin d’une raison pour mettre le feu à la serre. J’en ai eu envie. »


Il continuait avec son large sourire, de toutes ses dents. Un sourire oscillant entre une joie réelle mais un peu malsaine et une certaine nuance de menace, cocktail subtilement dérangeant.
Tibère était très changeant, il pouvait parfois être d’une douceur désarmante, véritablement gentil et agréable… mais il pouvait aussi devenir une sorte de danger public totalement inconscient, en proie à des crises de violence… Tibère, incontrôlable Tibère… Peu lui importait. Il fit encore un pas en avant, les yeux braqués sur Meghan.

« Ce serait marrant, non ? »

Il n’avait pas demandé à récupérer sa baguette, il s’en foutait, il voulait faire comme si il pouvait aussi bien s’en sortir sans. Ce n’était pas exactement vrai mais il faisait bien semblant. On aurait dit qu’il avait totalement le contrôle sur toute la situation, tellement il avait l’air sûr de lui. Encore un pas en avant, un sourire charmeur, il attendait de voir ce qui se passerait ensuite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meghan Cameron
Préfète
avatar

Messages : 118
Date d'inscription : 31/07/2009
Age : 26

MessageSujet: Re: Diesel Power   Ven 17 Déc - 20:41:17

Tibère la prit tellement de court que Meghan parvint tout juste à lever un sourcil étonné. Elle ne savait pas qu'on pouvait ainsi clamer être fou, sans même s'en cacher, sans même en avoir honte. Peut-être était-ce là l'essence de la folie? Etre tellement détaché des choses et des gens que plus rien ne nous touchait vraiment.
Son attitude la mettait très visiblement mal à l'aise. Ce sourire. Cette décontraction. Cette séduction sous-jacente sans raison. Elle l'avait toujours croisé sans jamais rien ressentir de la sorte. Sans doute était-elle devenue trop sensible, trop empathique pour véritablement supporter le contact d'autrui. Aussi, recula-t-elle d'un pas, involontairement. S'en mordant intérieurement les lèvres à peine effectué. Elle aurait voulu se détourner de lui et repartir comme elle était venue, oublier l'incident et faire comme si de rien n'était. Mais il y avait quelque chose dans ses yeux qui la maintenait clouée à lui, à la façon de la fascination malsaine que certains prédateurs suscitaient chez leur proie. Elle avait bien connue ça, pendant son séjour dans la forêt et ne pouvait pas se permettre de se laisser briser une deuxième fois. Il. Fallait. Vraiment. Qu'elle. Détourne. Le. Regard. Il le fallait. Ce qui était en apparence une banale confrontation avait déjà pris la profondeur d'une lutte vitale.

Tant pis, si, pour cela, elle devait baisser les yeux. Etre lâche.
Elle fut lâche. Baissa les yeux. Et se sentit tout de suite moins opprimée.
Quand elle les releva, elle se tenait prête et put l'affronter sans trop ciller. Il lui suffisait, non pas de fixer ses prunelles, mais un point imaginaire pile au-dessus de son nez, entre les deux yeux. Et l'illusion était parfaite.

Pour toutes ces raisons, sa réaction fut sans nul doute disproportionnée, elle qui avait toujours été un modèle de mesure et de self-control.


"Marrant? Tu trouves ça marrant?"

Sa voix frôlait dramatiquement les aigus.
Elle était donc incapable de réussir même une crise de nerf?


"C'est un peu facile, tu ne trouves pas? Tu as eu envie et pouf!"

Comme un caprice de gamin, songea-t-elle sans oser le formuler à voix haute.

"Tu aurais au moins pu avoir le cran de t'attaquer à celles qui savent se défendre."

'Les carnivores ou les agressives, par exemple.'

Humph. Faire des leçons de cran à un Serpentard. Mauvaise idée. Surtout à ce Serpentard-là.


"Ou à un être humain, qui, lui, sait parer à une agression."

Cela lui ressemblait tellement peu de tenir des propos pareils...

__________________
Gryffondor .18 ans - 7ème année
Craving for him...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tibère Acciario
Elève
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 02/12/2010

MessageSujet: Re: Diesel Power   Dim 19 Déc - 12:35:52

Le léger recul de Meghan n’était pas passé inaperçu, il avait contribué de manière inconsciente à l’insolente assurance de Tibère. Désormais, il était à juste deux mètres de la jeune femme, toujours sans baguette mais toujours souriant genre décontracté.
Il laissa passer la petite colère de la préfète, répliqua par un rire totalement stupide mais clairement moqueur.
Marrant, il se serait plutôt attendu à ce que la fille batte en retraite, ou essaye de parlementer. Pas qu’elle lui crie dessus, il l’avait toujours vue comme une fille calme et posée. Il devait ne pas la connaître assez, peut-être ? De toute façon elle ne lui faisait pas peur. Même sans baguette il savait qu’il pouvait avoir le dessus, il le savait parce qu’il n’avait peur de rien et qu’il adorait se battre, et que frapper une fille ne serait pas un cas de conscience pour lui –David et Claude étaient scandalisés par cet état de fait, d’ailleurs.
En temps normal, ce rire était un excellent moyen de terminer une conversation, étant tellement idiot et tellement narquois. Oui, en général, Tibère préférait tourner les talons et quitter les lieux, une fois ceci fait, c’était tellement exaspérant pour tout le monde ! Mais cette fois, il se rapprocha encore d’un pas.

« M’attaquer à des humains, quelle bonne idée… »


Il avança encore, encore, jusqu’à être tout juste en face de Meghan. Ce regard ! Ce regard mauvais et dangereusement empreint de folie ! Il avait l’air de s’apprêter à la frapper, sans vraiment de raison d’ailleurs. Juste pour se débarrasser de cette énergie en trop. Quelques secondes de flottement, le regard braqué sur le visage de Meghan, sourire méchant aux lèvres. Quelques secondes, puis Tibère fit un petit bond en arrière et reprit une contenance plus normale.

« Mais pas maintenant. Tout à l’heure peut-être. Si je m’ennuie. »


Incapable de rester en place, il se mit à marcher en cercle autour de Meghan. Cette fois, il avait l’air amical et accueillant. Il souriait radieusement, on aurait pu avoir rêvé son visage de folie furieuse, n’étaient l’odeur de brûlé dans la serre et les traces noires sur quelques plantes.

« Je suis sûr que tu sauras te défendre… Meghan, c’est ça ? Avec deux baguettes ! Et moi rien ! »

Il montra ses mains vides, mais pas pour réclamer. Au contraire, ça ajoutait du romanesque ce petit handicap, Tibère l’empereur se dressant sans arme devant la jolie et saine Meghan... Il éclata de son rire prodigieusement dérangeant. Oui, mais ça serait pour plus tard, pour l’instant il préférait parler. Il se déplaça encore, ce qui l’amena à deux pas de la jeune femme.

« Mais peu importe. A part ça, tu venais faire quoi ici ? Tiens, et pourquoi tu m’as empêché de foutre le feu ? Tu t’en fous, non ? C’est pas ton problème. »

Il n’y avait aucune agressivité dans ses propos, plutôt de l’intérêt. Au moins, cette fille l’avait arrêté, et dans sa mégalomanie Tibère se disait que c’était bien le signe qu’elle valait quelque chose. Pour avoir osé.
Quel cinglé ce Tibère !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meghan Cameron
Préfète
avatar

Messages : 118
Date d'inscription : 31/07/2009
Age : 26

MessageSujet: Re: Diesel Power   Mer 29 Déc - 19:45:31

Meghan en resta un instant bouchée bée (avant de se rappeler des convenances). Bien sûr, sa réaction était en partie due à la réaction de Tibère. Rire après une telle entrée en matière... Mais, le rire en lui-même constituait 50% de son ébahissement. Dans d'autres circonstances, elle en aurait peut-être souri. Cet éclat de rire était tout bonnement... Non, il n'y avait aucun terme pour décrire un tel son. Ses oreilles elles-mêmes n'en revenaient pas. Et c'était un tort parce qu'elle en perdait sa concentration, ce qui était tout sauf une bonne idée quand on avait affaire à un Serpentard de ce genre. A un Serpentard tout court, de manière général. Mais ce genre-là en particulier.

Elle n'eut pas le temps de se préparer à la suite et se prit son regard en pleine figure, sans trouver de riposte. Oh, Meghan n'était pas la reine de la riposte, loin s'en fallait. Mais peut-être aurait-elle pu se composer une expression moins alarmée que celle qui était la sienne à cet instant précis. Joachim, son frère, ex-Serpentard de son état, ne cessait de le lui répéter: en aucun cas, il ne fallait laisser de prise à l'adversaire. Jusqu'à présent, son conseil était resté inutile: la jeune fille ne cherchait pas les adversaires, elle les fuyait.

'Faux sur toute la ligne.'

Qu'est-ce qu'il lui avait pris de...?
Quoi qu'il en soit, il était trop tard pour reculer, pour redevenir Meghan-la-douce, Meghan-la-calme. Elle ne serait jamais en paix si elle n'assumait pas. Au moins un peu.

Crânement, elle garda la tête levée face à lui, affichant une assurance qu'elle était loin de ressentir. Il lui fallut un moment pour se montrer aussi ferme et prête qu'elle le voulait. Le temps précis que Tibère utilisa en paroles. Et à lui tourner autour comme un oiseau de proie attendant un signe de faiblesse. Merlin! Comme elle détestait ces jeux.

Avant de prendre la parole à son tour, elle jeta un coup d'œil furtif aux deux baguettes qu'elle tenait à la main. Même avec ces armes en sa possession, elle se sentait exagérément en déséquilibre.


"En résumé, tant que je t'amuse, je ne risque rien?"

Elle aurait mieux fait de se jeter un double sortilège de mutisme. Elle devenait complètement folle. Son frère aurait été fier d'elle. Mais son frère n'allait pas avoir à se dépatouiller de la situation dans laquelle elle s'enfonçait chaque seconde un peu plus.
Le menton toujours levé, néanmoins, elle répondit à la dernière de ses questions:


"Je venais ici pour le calme. Les serres sont... reposantes. Alors, tu imagines bien que je ne vais pas rester insensible si tu troubles la paix qui y règne."

Au fond de son intonation, il y avait un reste des excuses d'autrefois.

"Et toi? Pourquoi?"

Pourquoi sa présence ici. Pourquoi le feu.

"Tu t'ennuies tellement?"

C'était la seule chose sensée qu'elle avait retenu dans son discours, aussi s'y accrochait-elle. Trouver un fil conducteur l'aiderait à s'extirper de la situation.

__________________
Gryffondor .18 ans - 7ème année
Craving for him...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tibère Acciario
Elève
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 02/12/2010

MessageSujet: Re: Diesel Power   Sam 1 Jan - 15:12:46

Tibère fut surpris. Meghan avait l’air effarée, alarmée, presque à deux doigts de perdre tous ses moyens. Ça le faisait sourire, d’ailleurs, bêtement. Mais il fut surpris, parce que malgré tout la jeune femme lui répondait franchement.
Il éclata d’un grand rire hystérique, beaucoup moins stupide que le précédent, fit un pas en avant. Malgré tous ces grands airs que se donnait la Gryffondor, il se sentait en confiance. En… situation de force ? Il souriait donc, triomphal, Tibère l’empereur et tous ces délires.

« Oui ! »

Oui, il s’ennuyait affreusement, et il fallait remédier à ça. Il eut un grand geste du bras, très grandiloquent, et reprit :

« Je m’ennuie ! Alors je fais ce que je veux. Le feu… »

Il baissa la voix et continua d’un air plus confidentiel :

« Le feu est une véritable merveille. Il nettoie tout, tout est changé en cendres et éparpillé au vent. Il détruit et stérilise. »


Encore, Tibère marchait en cercle autour de la jeune femme, mais il levait cette fois un doigt professoral et parlait d’une voix claire d’exposition.

« Tu cherches le calme, tu dis ? Les flammes… hurlantes… auraient tout incinéré, et tout aurait enfin été réellement calme et vide. »


Il tourna sur ses talons pour se mettre face à Meghan. Son expression oscillait bizarrement entre l’euphorie et la colère, indéfinissable. Il parla d’une voix doucereuse fort condescendante :

« Mais tu ne veux pas ça, n’est-ce pas ? »


Sans laisser encore à la jeune femme le temps de réagir, il leva les deux bras et se détourna avec mauvaise humeur pour reprendre son soliloque.

« Respecter tout ça, les serres, Poudlard, la vie, le libre arbitre des autres. Non ! »

Puis il se tut, sur cette dernière exclamation. Il errait lentement, marchant en titubant comme un sale gosse boudeur, tout autour des plantes. Est-ce que quelqu’un ici pouvait comprendre ça ? Hors David et Claude ? Est-ce qu’il atteindrait un jour cette liberté de tyran ? En attendant, il s’agitait vainement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Diesel Power   

Revenir en haut Aller en bas
 
Diesel Power
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Honduras : la victoire du « Smart Power » par Eva Golinger
» Conversion de Power Fist pour gardes impériaux
» Chasse forestière (PV: Ouranos, Diesel sans plomb 51)
» [Power Down] La liberté s'allume dans les ténèbres...
» [Photoshop][Difficile]The Power Sign'

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Back to Hogwarts :: 

A l'ombre du château ~ outside

 :: Serres de Poudlard
-
Sauter vers: