Back to Hogwarts

Jeu de rôle basé sur les règles inventées par J.K. Rowling dans l'univers de Harry Potter.


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le Noël du BDE

Aller en bas 
AuteurMessage
James O'Brian
Etudiant
avatar

Messages : 335
Date d'inscription : 29/07/2009
Age : 26
Habitation : Dublin

MessageSujet: Le Noël du BDE   Ven 24 Déc - 8:45:50

Le Noël du BDE
18 décembre 2010. Les élèves arrivaient par petits groupes pour découvrir les décorations de Noël made by BDE. La plupart avaient encore les joues rougies et les yeux brillants de leur sortie à Pré-au-Lard.

En franchissant la porte du Bureau des Elèves, c'est un monde vert, de blanc et de rouge qui s'offraient à eux. Un sapin majestueux, couvert de neige magique, trônaient au beau milieu de la salle. Décoré avec goût par un groupe de filles enthousiastes, il brillait de mille feux. A son sommet, une étoile incandescendante projetait des lumières dans toute la pièce. Au pied de l'arbre, enrobés de papiers brillants et de nœuds tournicotants, des dizaines de paquets n'attendaient plus qu'on les ouvre.


Un peu plus loin sur la gauche, une table trônait, offrant tout ce que élèves et professeurs pouvaient désirer de chaud, de sucré, de salé, de festif. Des pichets de chocolat, de thé, de vin chaud envoyaient des volutes de chaleur. Pudding, gâteaux et mets en tout genre nimbaient la pièce de délicieuses odeurs.

Sur la droite, un coin dédié à la détente. Un babyQuid, des poufs, des tables basses, des jeux divers et variés. Une cheminée ronflait doucement dans le coin.

A côté du sapin, c'est toute l'équipe du Bde, James O'Brian en tête, qui attendait leurs invités d'un soir, un grand sourire aux lèvres. Ils saluaient chaque entrée d'un grand signe de tête et d'un "Joyeux Noël" plein de bonne humeur. Oubliés les tracas de l'année, les mauvaises notes, les doutes et les discordes. Chacun était là pour s'amuser, se détendre, profiter d'un moment chaleureux tous ensemble, avant de prendre le Poudlard Express pour rejoindre parents et amis, afin de célébrer Noël.




Le mot d"ordre de la soirée était "amusez-vous"!


L'ambiance
Des dizaines et des dizaines de bougies parfumées étaient disposées partout dans la pièce, parfumant l'air de mille senteurs. Bois de pin, mandarine et chocolat. Cannelle, orange et gingembre. Ambre, verveine et muscade. D'autres flottaient dans l'air, dans une imitation magique de celles de la Grande Salle.


Au fond la pièce, l'Invitée du Jour. Anathéa. Une voix sublime, douce et chaude pour parer les oreilles de chants de Noël. Pour l’accompagner, un chœur de fantômes. Barytons à la voix graves. Des feux follets en guise de décor.
La chorale de l'école et le groupe de danse offriraient un spectacle un peu plus tard dans la soirée.


__________________
Etudiant
18 ans
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James O'Brian
Etudiant
avatar

Messages : 335
Date d'inscription : 29/07/2009
Age : 26
Habitation : Dublin

MessageSujet: Re: Le Noël du BDE   Ven 24 Déc - 8:56:16

La Remise des cadeaux
Chacun est libre, au cours de la soirée, de se diriger vers le sapin à la recherche de son cadeau.
Il y en a un pour chacun.
(les retardataires sont priés de poster leur cadeau à la suite de ce message. Si, d'ici le 27, il en manque encore certains, l'équipe du BDe (aka moi) s'occupera de faire un cadeau aux oubliés. Toutes mes excuses pour ce manquement.)


Like a Star @ heaven


De la part de Loevi Leroy pour Meghan Cameron

Meghan,

Je n'ai pas les moyens de t'acheter un joli cadeau comme certains le font, alors j'ai essayé de mettre à l'œuvre un peu de mes nouveaux talents de bricoleuse... Ne t'inquiète pas, celui-ci ne risque pas d'exploser !

J'espère que cela te plaira malgré tout.

Amicalement,
Loevi Leroy


Like a Star @ heaven


De la part de Meghan Cameron pour James Gardens
Monsieur Gardens,

Je vous sais esthète et, en voyageant en France lors d'un week-end, j'ai trouvé ce livre dans une boutique moldue. Il paraît que cette actrice est mondialement réputée et certains la comparent à une madone. Je ne sais pas si vous êtes croyant...
Certes les images sont donc fixes mais j'ai pensé que vous seriez à même d'en apprécier la qualité. Je vous laisse seul juge,

Meghan


Like a Star @ heaven


De la part de Farfarella pour Loevi
Il est pas mignon ? Rassure-toi, il est très gentil ! Au début, il va te paraître timide et un peu amorphe mais il faut qu'il aie confiance en toi ! A ce moment là, tu verras ! C'est un bon compagnon, très rigolo. J'ai l'impression qu'il aime bien faire des farces mais ce n'est jamais méchant. Aime-le fort !
Joyeux Noël !

(ouii je sais c'est un digimon ! mais il est meugnon)


Like a Star @ heaven


De la part de Willem Wyndham pour Mélusine
Mademoiselle McEwan,

Malgré nos divergences d'opinion et ce, par la grâce de l'esprit de Noël, je souhaitais vous faire cadeau d'une particularité magique qui devrait vous plaire. Il s'agit d'un Miz-Maz, une créature découverte lors de l'un de mes nombreux voyages. Comme vous pouvez le voir, il s'agit d'un lointain cousin du caméléon. Cette créature magique est doté, en raison sans doute de sa petite taille, d'un caractère quelque peu difficile mais également d'un don étonnant. En effet, placé près de votre lit, il vous permettra de projeter dans vos rêves les images que vous aurez visualisé au moment de vous endormir. Je vous mets toutefois en garde, le Miz-Maz est une créature espiègle. Veillez à choisir soigneusement les images que vous aurez en tête car il n'hésitera pas à les piocher pour les éparpiller tout au long de la nuit dans un ordre parfois chaotique.
Avec le temps, je ne doute pas que vous parveniez à vous entendre et à tirer profit l'un de l'autre.

Bien à vous,

Willem Wyndham.



Like a Star @ heaven


De la part de James Gardens pour XaëlDonc, j'envoie au molasson mcEwan, pas à la rouquine, hein, t'es sûr ?
Bon, tant pis, tu l'auras voulu Very Happy

Alors voici mon cadeau :



Explication : "Voici une crème mon cher collègue qui retiendra toute votre attention. Après avoir cherché une jupe ou une robe - choses pour lesquelles je n'ai aucune goût, je l'admet -, j'ai eu la très bonne idée de vous offrir une de mes compositions personnelles.

Ma célèbre crème protectrice Gardens' !!!!

Tenez-vous bien car elle est révolutionnaire.
Je vous explique :
Cette crème fait pulluler verrues et pustules sur votre belle figure.
C'est une symphonie de points noirs, de sébum et autres joyeuseté qui parent alors votre face.

Je vous entend déjà protester...
Mais non !
Mais non !

C'est bien une crème protectrice....
... contre ma personne Very Happy
Ainsi, vous devenez plus laid et donc plus sympathique à mes yeux Very Happy

Si sisisi Very Happy

Et comme ce n'est pas tous les jours Noël, je peux en offrir pour votre douce.
Ainsi, elle ne sera plus d'aucun intérêt à mes yeux et vous pourrez roucouler à votre aise entre deux de vos pustules.

Merveilleux, n'est-ce pas ?
Ce Gardens, quel saint !

Allez ! Joyeux Noël collègue !
Gardensement vôtre,

Jame Gardens, le seul, l'unique




__________________
Etudiant
18 ans
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James O'Brian
Etudiant
avatar

Messages : 335
Date d'inscription : 29/07/2009
Age : 26
Habitation : Dublin

MessageSujet: Re: Le Noël du BDE   Ven 24 Déc - 8:58:12

De la part de Xaël McEwan pour Eleanor
"Eleanor, je t'offre un Radahan pour les heures où tes pouvoirs (ou personnalités multiples) te sembleront incontrôlables.

Que ce Radahan soit une oasis de Paix et de Sérénité où tu sauras puiser la grâce, le courage et trancher pour les décisions les plus sages (par exemple, ne jamais plus goûter à une potion mijotée par un McEwan)."

"Au cas où l'une de tes personnalités prendrait mal ce premier cadeau et à l'image du Phénix en Jean Grey voudrait se révolter contre qui cherche à l'asservir, voici un second cadeau qui te tiendra compagnie et qui, je l'espère te rappellera de bons moments :




Passe un Joyeux Noël.
Amicalement,
Xaël."


Like a Star @ heaven


De la part de Mélusine McEwan pour Bell
Beeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeell!

Petite Gryffondor comme je les aime!
J'ai cru comprendre que tu aimais le Quidditch (très bien!). Que tu voulais devenir batteuse (très très bien!). Et que tu aimais le rose (sans commentaire).
Cette batte est pour toi! Elle provient tout droit du magasin spécialisé Flyers for freedom à Edimbourg. Et, par la grâce de quelques connaissances, je l'ai faite dédicacée par Morgan McMillan, des Harpies de Hollyhead, mon équipe de Quidditch préférée. Si tu ne fais pas encore partie de leurs supporters, ça ne devrait plus tarder puisque en prime, dans ce paquet, tu trouveras une place pour leur prochain match, les opposant aux Butchers!
On se verra là-bas!
D'ici là, Joyeux Noël!
Gryffindor power!

Mélusine


Like a Star @ heaven



De la part de Eleanor Moon pour James O'BrianUn Troubletou

Il s'agit d'un bracelet muni d'un cadran circulaire rappelant les montres bracelets. Cuir caramel, cadran doré, discret et subtil. Le cadran est translucide, incolore, vaguement bleuté. En son centre, des filaments dorés s'entrelacent et bougent de façon chaotique.

Comment fonctionne-t-il ?
Il faut le porter au poignet gauche et l'activer d'un coup de baguette magique en prononçant la formule : perturbationis mensura

Les filaments prennent la forme de l'infini une fois la mesure achevée. Le fond du cadrant adopte la couleur du trouble mesuré autour du Porteur. Limpide pour "aucun ennui à l'horizon", Jaune pour "Mauvaises rencontres imminentes", rouge pour "risque embuscades/piège magiques", bleu pour "catastrophes désastreuses", noir pour "Danger de mort".

Il fonctionne essentiellement sur le court terme : quel couloir éviter pour ne pas croiser de personne indésirable, quelle rue emprunter sans tomber dans une rixe magique, quel trottoir abandonner sous peine de recevoir un pot de fleur sur la tête, etc.

Le Troubletou est une création d'Eleanor Moon à l'intention particulière de James suite à quelques mésaventures qu'ils ont vécus ensemble. Moon le décrirait comme un instrument de mesure de l'Entropie, ou désordre de l'univers causé par les actions du porteur du Troubletou. Il détermine si dans l'instant où on l'active, son propriétaire est susceptible d'avoir des ennuis - plus ou moins grave - selon l'endroit où il est où il se rend, ou selon une décision qu'il viendrait de prendre, ou encore selon les personnes qu'il croise. ( ex : soirée du Guy Fawkes). Eleanor Moon pense réellement qu'à l'avenir, muni d'un tel objet, James sera à même de ne plus s'attirer accidentellement d'ennuis en voulant aider ses proches.

Joyeux Noël James !


Like a Star @ heaven



De la part de Tibère pour Eve Seng
"Tiens, petite ! Du feu ! Amuse toi bien !
C'est moi qui ai conçu ce bidule, quand on le pose sur une surface plane, une flamme s'élève. Elle pourra réchauffer la pièce, ou te faire de la lumière, et brûler tout ce que tu veux -c'est un feu magique. C'est pas bien ça ?
Si tu veux que la flamme s'éteigne, il suffit de déplacer la coupelle ! Et en la couvrant, aucune flamme ne sortira où que tu la poses.
Joyeux Noël !"

(l'image est laide mais une coupelle simple l'est souvent)


Like a Star @ heaven


De la part de James O'Brian pour Willem Wyndham
Joyeux Noël professeur!

J'espère que cette petite soirée au BDE vous aura plu et aura ôté de vos épaule, pendant un moment, la charge qui est la votre.
J'ai longtemps cherché un cadeau qui pourrait vous plaire. Il est étrange d'offrir un cadeau à un enseignant mais puisque je suis maintenant étudiant, c'est fait sans arrière-pensée. Je ne connais pas le nom de cet objet que j'ai acheté par correspondance mais une chose est sûre, il s'agit d'une lampe! Je l'ai retouchée avec quelques sortilèges décoratifs pour la rendre plus sobre. C'est une lampe dotée de propriétés magiques. D'un coup de baguette, vous pouvez choisir une couleur au choix (il doit y en avoir une petite centaines). A chaque couleur correspond un état émotionnel (la liste couleur-émotion est jointe). Après une longue journée, vous pouvez ainsi trouver détente ou bonne humeur. En cas de fatigue, hop! Et vous voilà entouré d'une lumière énergisante. C'est plus que les simples effets de la couleur et de la lumière. Cette lampe diffuse vraiment une atmosphère.

Au plaisir d'en avoir des nouvelles,

James O'Brian

__________________
Etudiant
18 ans
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eve Seng
Elève
avatar

Messages : 87
Date d'inscription : 05/10/2009
Habitation : Durham

Who I am ?
Maison: Serdaigle
Age: 13 ans
Links:

MessageSujet: Re: Le Noël du BDE   Ven 24 Déc - 14:08:54

De la part d'Eve pour Elhana

Ceci est un objet moldu. J'ai réussi à me le procurer par le biais d'une amie moldue de mon père. Je lui ai demandé quelque chose d'original et que les moldus ont l'habitude de s'offrir. Je n'ai pas vraiment compris ce que c'était. Cette chose balance sa tête toute la journée et s'arrête la nuit. J'ai pensé qu'il s'agissait peut-être d'une sorte de pendule, qui indiquent l'heure comme dans certains de leurs monuments, mais je ne puis pas te l'assurer.
En tout cas, j'espère qu'il te plaira et te sera utile dès lors que tu auras compris son fonctionnement.

Je te souhaite un très joyeux noël.

Eve Seng

__________________
Serdaigle
13 ans - 3ème année


Dernière édition par Eve Seng le Ven 24 Déc - 20:55:32, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bell Miller
Elève
avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 24/08/2010

MessageSujet: Re: Le Noël du BDE   Ven 24 Déc - 14:35:07

De la part de Bell pour Farfarella

5 kilos de pâte vivante
Voici ton cadeau de noël, accompagné de ce mot écrit avec mon plus beau stylo rose!

J'ai trouvé ça au hasard, dans une boutique peu fréquentée et dans laquelle je n'ai pas l'habitude d'aller (et pourtant je pense y retourner).
Ça m'a d'abord intriguée parce qu'il y avait un truc griffonné sur le papier. « Pâte vivante ». Si elle s'animait, je ne voyais pas en quoi elle changeait de la pâte à modeler habituelle. Mais la vendeuse m'a précisé que c'était tout à fait différent, parce que la pâte à modeler n'est pas réellement vivante. Celle-ci, oui. Elle m'a fait promettre de ne pas faire de bêtise avec, que ce n'était pas un simple jouer et qu'il fallait manipuler cette pâte avec beaucoup de précautions.
J'ai vu que tu aimais les choses qui sortent de l'ordinaire. Aussi, je me suis dit que si cette pâte tenait ses promesses, elle pouvait te plaire.

En tous les cas, je te souhaite un super joyeux noël!

Amuses-toi bien! Mange bien! Profite bien! (et donne-moi des nouvelles de ce cadeau)!

Bell

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bell Miller
Elève
avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 24/08/2010

MessageSujet: Re: Le Noël du BDE   Sam 25 Déc - 2:48:15

Bell arriva parmi les premiers, arborant fièrement des bois de rennes sur sa tête. Elle avait attendu ce moment toute la journée, avec beaucoup de difficulté. Dans la salle une ambiance terriblement "noël" aggravait son impatience. Les odeurs, les décorations, la musique, excitaient tous ses sens.

Un table était rempli de pleins de trucs qui avaient l'air super bons. Elle s'arrêta plus particulièrement sur des bonbons à l'emballage jaune. Lorsqu'elle les vit, son cœur ne fit qu'un bon et elle se retrouva tout à coup dans son salon, tout décoré. Il y avait des cousins, des enfants d'amis de la famille et elle. Il avaient tous entre 6 et 9 ans et formaient un cercle au milieu de la pièce. Au cœur du cercle: ces bonbons. Ils jouaient à un jeux initié par les plus grands.

-Je vous parie que j'en mange plus que vous tous réunis!

-Tu parles! On devrait aller chercher les mouchoirs tout de suite, je sens que tu vas te mettre à pleurer!
-Tu vas être étonné!


Quinn Burke, âgée de 6 ans se lança la première. Sans doute n'avait-elle pas conscience de ce qui l'attendait. Elle sorti le bonbon de son emballage sous le regard attentif de toute la bande, puis le porta à sa bouche. Rien pendant quelque seconde. Le silence du cercle était de plus en plus pesant. Soudain, il fut brisé par un bruit désagréable. Quinn se mit à pleurer. Le bonbon pétillait sur sa langue et la piquait affreusement. Ce fut le seul bonbon qu'elle prit de la soirée.

Bell eut un sourire en repensant à se souvenir. Elle resta un moment figée, pleine de nostalgie, avant de rejoindre un groupe d'élèves qu'elle connaissait et qui discutaient près de la table. Elle ne toucha pas aux bonbons.
Bégonia Bowles, les yeux fardés comme une femme malgré son jeune âge se ventait d'avoir offert un cadeau très cher et très rare qui venait de paris. Mais d'après le visage déconfit qu'affichait le groupe de Gryffondor, ça n'interessait personne.

"À propos, personne n'a encore ouvert ses cadeaux?"

Bell, le regard brillant, accompagnée de quelques comparses fut l'une des premières à s'aventurer vers la pile de cadeau. Elle était gigantesque. Il y avait des paquets de toutes les couleurs et trouver le sien semblait relever du parcours du combattant. Mais Bell ne mit finalement pas tant de temps à trouver le paquet qui lui était destiné et qui, heureusement, se trouvait à l'extérieur de la pile. Un paquet étrange en forme de...truc long et pas gros, accompagné d'une enveloppe . Elle essaya de deviner ce qu'il y avait à l'intérieur, mais la forme ne lui dit franchement pas grand chose. C'est alors qu'elle ouvrit le paquet et y découvrit une batte de Quidditch super belle et super rose. Toute en extase, elle sautillait sur place en poussant des petits cris strident.

"Waouh... Elle est super beeeeeeelle!"

Et signée. Et bien qu'elle ne sut lire ce qui était écrit, elle fondait de joie.
Le mystère fut révélé par la lettre qui se trouvait dans l'enveloppe. Morgan McMillan des Harpies de Hollyhead. Mouais, ça lui disait vaguement quelque chose mais c'était quand même trop bien. En plus avec une place pour un match...
Quelle chance d'avoir reçu un cadeau de la part de la Prof de Vol! Pour le coup, elle tombait pile bon. D'ailleurs, n'était-elle pas dans les parages?



Dernière édition par Bell Miller le Dim 26 Déc - 19:08:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eve Seng
Elève
avatar

Messages : 87
Date d'inscription : 05/10/2009
Habitation : Durham

Who I am ?
Maison: Serdaigle
Age: 13 ans
Links:

MessageSujet: Re: Le Noël du BDE   Sam 25 Déc - 13:28:17

Il y avait pas mal de monde à l'intérieur. Eve était contente de reconnaître certains visages qu'elle avait aperçu en cours. Elle se sentait franchement bien. Elle commençait à être l'aise dans ce collège. Elle avait même commencé à s'attacher à certaines personnalités. Elle allait avec allégresse vers James O'Brian, qu'elle ne voulait pas manquer de saluer. Mais lorsque ses yeux (par un pur et à la fois terrible hasard) tombèrent sur sa cousine qui criait sans cesse telle une truie, Eve ne pu s'empêcher de pousser un soupir d'agacement. Bell était vraiment la pire des troll, toujours à sauter dans tous les sens et à dire tout ce qui lui passait par la tête sans réfléchir. Et cette attitude qui consistait à croire qu'elle était la meilleure.
Ce serait bien que quelqu'un lui offre un miroir pour qu'elle y voit plus clair.
Et ceux qui l'entouraient, qu'est-ce qu'ils lui trouvaient?

Qu'importe. Eve n'allait pas perdre son temps à penser à cet avorton.
Elle se retourna, dans l'idée d'oublier la présence de sa cousine en ces lieux. Elle se dirigea vers un coin de la table sur lequel était servit un buffet terriblement appétissant, et alla noyer son chagrin dans du jus de citrouille mousseux jusqu'à ce qu'une voix avec un accent de l'est de l'interrompe et qu'elle ne manque de s'étouffer.

« Mais il n'y a même pas d'alcool là-dedans! »


Surprise, Eve se retourna brutalement et se retrouva nez-à-nez avec un visage inconnu.

« Lenka Kučera!Dis moi, vous, les anglais, buvez toujours du jus de fruit aux fête? »

Elle avait un sourire moqueur et hautain qui agaça la Serdaigle dès le début de la conversation.

-Tu es dans une école, pas dans un bar
-Et dans les écoles anglaises, vous êtes du genre mollusque, 'je ne bois pas parce que je suis trop sage"?

Décidément, celle-ci tendait le le bras pour se faire mordre. Cette fille était décidément aussi sympathique qu'un Gobelin.

« Oh mais elle est insupportable celle là! J'ai horreur des gens qui veulent attirer l'attention sur eux en permanence ».

Eve jeta un regard distrait au-dessus de l'épaule de Lenka et aperçu Bell.
Un terrain d'entente possible s'ouvrit alors à la Serdaigle, heureuse de se dire que quelqu'un partageait son avis au sujet de sa cousine.

- Elle est tout bonnement détestable et j'aurais à la supporter tous les jours pendant les vacances.
- Je n'ai pas pour habitude d'être compatissante mais là, c'est vraiment pas de chance. J'ai reçu un filtre d'amour pour Noël. Et toi?

Entre sa cousine et sa nouvelle rencontre, Eve avait complètement oublié les cadeaux. Elle se dirigea sous le sapin pour récupérer son bien. C'était un tout petit paquet.
Un feu à volonté. Elle l'essaya. La coupelle reproduit exactement la flamme désirée avant de s'éteindre. « Génial».
En y réfléchissant, c'était tout à fait le genre de chose dont elle aurait eu besoin pour son trip en France. Ce sera pour la prochaine aventure.
Eve alla poliment remercier Tibère avant de retrouver d'autres connaissances.

__________________
Serdaigle
13 ans - 3ème année
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loevi Leroy
Préfète
avatar

Messages : 281
Date d'inscription : 16/10/2009
Age : 32
Habitation : Poudlard

Who I am ?
Maison: Poufsouffle
Age: 19
Links:

MessageSujet: Re: Le Noël du BDE   Dim 26 Déc - 10:38:58

Les petits cadeaux surprise de Loevi, déposés en douce au pied du sapin...

De la part de Loevi leroy pour Eleanor Moon

Lea,

Ce petit cadeau pour me rappeler toujours à toi... Un gage de ma fraternité éternelle. Je l'ai fabriqué moi-même, et je lui ai déjà appliqué un sortilège de consolidation... mais tu peux toujours le vérifier, on ne sait jamais.

Ne m'en veux pas pour le choix décoratif, c'est juste un petit clin d'œil innocent à ces deux merveilleuses parts de toi que j'aime tant.

Avec tout mon cœur,
Loe


De la part de Loevi leroy pour James O'Brian

Gemini,

Tes cours ont porté leurs fruits, comme tu peux le constater. Je t'ai confectionné ce petit cadeau pour te remercier de tes efforts et de ta patience. En espérant qu'il te plaise.

Loevi


De la part de Loevi leroy pour Willem Wyndham


Prof,

J'ai pensé que ceci pourrait vous servir. Sans arrière-pensée aucune, avec le seul désir que cet humble cadeau vous plaise.

Avec toute ma gratitude,
Elève Leroy

__________________
Poufsouffle
19 ans - 7ème année forever

Fugueuse multi-récidiviste...

Parce qu'il n'y a que ça de vrai

* J'veux mon diplôôôme !!! *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loevi Leroy
Préfète
avatar

Messages : 281
Date d'inscription : 16/10/2009
Age : 32
Habitation : Poudlard

Who I am ?
Maison: Poufsouffle
Age: 19
Links:

MessageSujet: Re: Le Noël du BDE   Dim 26 Déc - 11:22:16

De toute sa vie, Loevi ne se souvenait pas avoir jamais aimé Noël ; mais il y avait un début à tout. Cette année semblait propice à tous les changements.

Pour l'occasion, la jeune fille s'était apprêtée un peu - autant qu'elle le pouvait avec ses maigres moyens, s'entend - et, accompagnée de son fidèle Muguet, elle s'était rendue dans les locaux du BDE, espérant sans se l'avouer découvrir, pour une fois, quelque chose pour elle au pied du sapin. Qui ne soit pas un poignard d'argent vénéré par cette foutue famille.

Elle avait longuement hésité à prendre Willy avec elle, mais Muguet avait semblé la pousser du museau... Le kneacat s'était pris d'affection pour le petit Lotharan avec qui il passait maintenant le plus clair de son temps, le cocoonant comme une mère dragon avec ses œufs. Il avait l'air de désirer lavoir toujours sous sa surveillance, même ce soir-là, et Willy lui-même s'était arrangé pour bien faire comprendre à la Poufsouffle combien il était impatient d'assister à cette fête. Elle les soupçonnait parfois de communiquer ensemble par l'esprit comme seuls les Lotharans savent le faire.

C'est une ambiance de fête qui l'accueillit sur le pas de la porte, et Loevi se sentit aussitôt émerveillée comme une gamine à son premier Noël - ce qui n'était pas si éloigné de la vérité, en un sens. Le BDE avait fait des merveilles. Un sourire béat s'épanouit sur son visage alors qu'elle observait le décor autour d'elle, humant les effluves de chocolat et écoutant d'une oreille attentive les chants de Noël qu'elle avait trop peu entendus pour en connaître les paroles. Il lui fallut quelques minutes pour se rappeler qu'elle avait quelque chose sous le bras, des paquets sans aucun doute inattendus qu'elle devait encore aller glisser sous le sapin, si possible ni vu ni connu. Elle avait bien songé confier la mission à Muguet mais le kneacat refusait de s'éloigner de plus de trois pas d'elle - ou de Willy. Heureusement qu'elle était arrivée tôt ; il y avait encore peu de monde et personne ne regardait dans sa direction. L'affaire fut réglée en dix secondes, incognito. Parfait.

Sa mission effectuée, Loevi retrouva son sourire rayonnant - la salle était magnifique et, encore une fois, la jeune fille ne faisait pas honneur à la soirée, dans ses fripes vieillottes à peine colorées. Qu'importe, elle avait quelqu'un à féliciter ; James O'Brian, à qui elle dédia un signe de la main agrémenté d'un sourire comme elle en faisait peu. Il découvrirait sa petite surprise un peu plus tard, quand elle ne serait plus dans les parages, espérait-elle. Elle avait voulu offrir quelques cadeaux spécifiques, mais rien ne l'obligeait à accepter les remerciements en échange.

Quelques pas plus loin, elle trouva un étrange cadeau qui lui était adressé. Un cadeau ! Pourvu qu'il ne vienne pas d'un certain manoir anglais... Mais non, apparemment, et en prime, il s'agitait dangereusement dans sa boîte. Rodée à tous les dangers, Loevi approcha lentement le paquet de son oreille et écarquilla les yeux - ça faisait un bruit... naturel ? Animal ! Elle déballa doucement l'ensemble, tâchant de brider au mieux son impatience, et faillit pousser un cri de ravissement en découvrant une adorable petite bestiole à poils courts couleur de sable. Une petite créature magique ! La troisième ! réalisa-t-elle en retenant mal un rire semi-hystérique. A ce rythme, son coin de chambre risquait de devenir une ménagerie magique !


-Bonjour, toi, murmura-t-elle, euphorique. Bonjour. T'est trop mignon, toi. Tu le sais ça ? T'es vraiment trop mignon...

Elle avait peut-être l'air complètement stupide avec des larmes au coin des yeux, mais elle était enchantée au-delà du possible. Elle approcha la petite chose de son visage et la frotta contre sa joue. Restait plus qu'à espérer qu'aucun des deux autres ne devienne jaloux...

Peu importe, il fallait qu'elle remercie cette Farfarella, et vite !

__________________
Poufsouffle
19 ans - 7ème année forever

Fugueuse multi-récidiviste...

Parce qu'il n'y a que ça de vrai

* J'veux mon diplôôôme !!! *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Farfarella Innsmouth
Elève
avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 25/11/2010

MessageSujet: Re: Le Noël du BDE   Dim 26 Déc - 17:23:08

Scarmiglione, justement, venait d'entrer dans la pièce, et elle se dirigea sans perdre un instant vers le sapin. Il sautillait sur place, parfaitement radieux, l'image même de l'enfant heureuse du jour de Noël. Charmante et inoffensive. Il évita soigneusement le professeur McEwan -depuis cette fameuse journée où il avait percé son déguisement, Scarmiglione s'arrangeait pour ne pas le croiser.
Il s'arrêta, ravi, devant le sapin.

Il adorait les cadeaux. Au temps où il avait un maître humain, rien ne lui plaisait plus que les surprises et les cadeaux qu'il recevait parfois. Bon, c'était un concept qui le laissait perplexe, le fait de donner des choses à d'autres gens, avec ou sans raison, et d'en tirer du plaisir. Mais recevoir des cadeaux... surtout sans les mériter réellement ! C'était magnifique !

Il s'agenouilla pour fouiller dans les nombreux paquets et finit par émerger, rayonnant, un paquet déjà à moitié déballé à la main. De la pâte à modeler vivante ! Waw ! Il sautilla sur place en petite fille joyeuse, réfléchissant déjà à ce que deviendraient ces cinq kilos de pâte. Un truc marrant et sûrement farceur.

Il retourna vers la table, le paquet sous le bras, et croisa une jeune fille accompagnée de cette petite bestiole...

"Héé ! C'est toi Loevi alors ? Il est cool ce petit truc hein ?"

Il s'arrêta devant la brune et leva les yeux pour lui faire un adorable sourire avant de s'éclipser vers les tables. Il était assez fier de ce petit cadeau. Juste farceur à point : la bestiole était mignonne mais qui sait quel désordre elle finirait par provoquer ? Et c'était bien le but !

En attendant, la petite fille s'installa à une table et posa devant elle le paquet de pâte à modeler. Que faire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mélusine McEwan
Etudiante
avatar

Messages : 691
Date d'inscription : 28/06/2009
Age : 33

MessageSujet: Re: Le Noël du BDE   Mar 28 Déc - 13:02:35

Eh bien, voilà qui s'appelait de la réaction enthousiaste, à conforter l'idée qu'elle avait bien dépensé ses gallions. La petite Bell Miller semblait ravie.

'Ce qui, avouons-le, était tout de même le but de l'opération.'

De son coin de buffet (la meilleure place, cela va sans dire), où elle s'attachait à goûter un peu de tout ce qui était proposé (il faudrait qu'un jour, elle envisage une reconversion en dégustratrice culinaire, ça devait bien exister comme métier, ça), Mélusine observait les allées et venues de chacun, retrouvant le souvenir des Noël passés.
Noël était définitivement sa fête préférée.

Xaël avait promis de la rejoindre dès le début de la soirée mais, à l'évidence, il était trop occupé avec Kristyn. Qu'à cela ne tienne, elle avait alpagué son vieil ami Patrick et l'agonissait de commentaires sans queue ni tête à propos de tout et surtout de n'importe quoi. Stoïque, l'étudiant l'écoutait avec un sourire amusé, plaçant une réplique de-ci de-là, quand cela s'avérait nécessaire ou que le monologue de la jeune femme lui en laissait le temps. Bref, ils s'amusaient comme des petits fours.

Il y avait juste une pointe de bizarrerie dans l'air et Mélusine savait très bien à quoi cela tenait. Le Noël du BDE, bien qu'organisé par un autre étudiant, semblait plus destiné aux élèves qu'aux autres occupants du château. Peut-être tout simplement parce que leur caste était plus nombreuse. Mais Noël, c'était aussi ça: oublier les catégories et se mélanger mieux que les ingrédients d'un pudding.

Peu pressée d'ouvrir un cadeau qui, de toute façon, l'attendrait sagement le restant de la soirée, Mélusine préféra éviter l'affluence au pied du sapin. Pour l'instant. Dès que l'arbre respirerait un peu, elle se jetterait bien évidemment sur lui. Jouer les jeunes femmes matures ne lui seyait pas plus que ça mais elle avait parfaitement conscience que bousculer les bouts de chou de première année ne le faisait vraiment pas. Mais alors, vraiment pas du tout. Conclusion: elle lâcha Patrick un instant pour aller bavarder avec un de ces bouts de chou. Elle n'était plus très sûre de savoir comment s'y prendre mais ça ne devait pas être si Moldu.


"Salut toi! C’est un beau cadeau que tu as là..."

Il ne lui fallut pas si longtemps pour le reconnaître. Plus qu'un bout de chou, c'était un mini bout. Il n'était même pas scolarisé. Peter Powells. Le fils adoptif de Willow. Elle était tombée pile. Lui, elle l'aimait bien. Ca tenait à un je-ne-sais-quoi poétique qui semblait l'envelopper comme une aura.

- Bonjour. Tu t'appelles comment?
"Mélusine."
- Mélusine... C'est joli. Tu aimes les moutons, Mélusine?
"Oui. J'ai même une chèvre."
- Votre chèvre n'est pas mon mouton.
"Euh, c'est sûr. Tu aimes les moutons, toi."


Pas de réponse, cependant. Le petit garçon s'était mis à regarder, rêveur, la grande étoile qui trônait au sommet du sapin de Noël.

- Dites... tu crois qu'elle est tombée du ciel? Elle s'est perdue loin de chez elle.

Le cœur de la jeune femme se serra brièvement. Il y avait une telle nostalgie dans la voix du garçon.

"Je en sais pas."
- C'est bien de dire que tu ne sais pas plutôt que de raconter des histoires.
"Merci. Je ne sais pas, mais, quand tout le monde sera parti, on peut essayer de la renvoyer chez elle, si tu veux."
- Et, alors, elle brillerait de mille feux et nous ferait un clin d'œil au milieu de ses amies.


Oui.

__________________
Hogwarts
20 ans
Ex-Gryffondor
Prof de vol remplaçante
3ème année à Moon Shadow


"En vérité, nous ne nous battons ni pour la gloire, ni pour les richesses, ni pour les honneurs mais pour la liberté... pour elle seule; car aucun honnête homme ne peut y renoncer, si ce n'est en lui donnant sa vie."

Aucune femme non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://melusinemcewan.deviantart.com
James O'Brian
Etudiant
avatar

Messages : 335
Date d'inscription : 29/07/2009
Age : 26
Habitation : Dublin

MessageSujet: Re: Le Noël du BDE   Mar 28 Déc - 20:08:28

De la part de l'équipe du BDE pour Tibère

Joyeux Noël Tibère!

J'avoue.. Pour dénicher un cadeau qui te plaise, j'ai harcelé ton ami Claude pendant deux bonnes semaines. J'espère que ça en valait la peine. Dans le cas contraire, tu pourras te plaindre auprès de lui.
Bref... Au détour d'une de nos conversations, il a laissé entendre que tu étais du genre passionné des Moldus. Un de mes jumeaux a exactement la même passion que toi, aussi, c'est lui qui m'a conseillé. Personnellement, je ne sais pas exactement à quoi ça sert (je ne suis pas sûr que Jörgen lui-même le sache) mais voilà... un échantillonnage moldu. Peut-être pourras-tu m'en dire un peu plus. Pour moi, c'est un mystère.

Bonne soirée,

James

__________________
Etudiant
18 ans
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James O'Brian
Etudiant
avatar

Messages : 335
Date d'inscription : 29/07/2009
Age : 26
Habitation : Dublin

MessageSujet: Re: Le Noël du BDE   Mer 29 Déc - 20:34:52

James, comme à son habitude, était tout sourire.
Il discutait avec les uns, riait avec les autres, indiquait quand il fallait indiquer, expliquait quand il fallait expliquer, accueillait les remerciements lancés au passage, en même temps que quelques rares compliments.

L'ex Poufsouffle laissa passer la première vague d'adeptes du cadeau pour se diriger à son tour vers le sapin, avec, à la main, le verre d'un cocktail d'un beau vert. Il soupçonnait les elfes de s'être donné à fond pour leur concocter un buffet inventif et varié. Il irait leur en toucher deux mots un peu plus tard. Il oubliait trop souvent ce qu'ils faisaient pour le confort des élèves au château et, ça avait beau être leur boulot, ça n'empêchait pas un merci de temps à autre.

Pour l'occasion, et par goût personnel pour l'aspect vestimentaire de la vie, James avait passé une de ses chemises fétiches, blanche avec un léger imprimé en ombre chinoise sur le col. Pantalon noir. Dans le sobre et classe. C'était ce qui fonctionnait le mieux.
Arrivé au pied du sapin et parce que c'était encore l'affluence, il agita brièvement sa baguette:

"Accio James's gift!"

Il pensa tout d'abord à une erreur. Deux paquets lui avaient sauté dans les mains. Mais les étiquettes portaient bel et bien son nom. On avait encore confondu les trois frères? Peut-être; ca ne serait pas la première fois. Jörgen (c'était toujours sur lui que ça tombait) allait être vénère. Mais c'était Noël.
Et pourtant non. Les deux cadeaux lui étaient bel et bien adressés. Le premier lui arracha un sourire amusé. Le second, un sourire un peu plus personnel, plus ému en quelque sorte. Plus encore que le cadeau lui-même, c'était l'intention qui le touchait.
Il chercha tout d'abord Eleanor du regard. Quand il l'eut trouvé, il se dirigea droit vers elle:

"Mademoiselle, merci beaucoup. Tentée qu'on l'essaye ensemble un de ces quatre? La prochaine fois qu'on errera dans la même direction..."

C'était typiquement le genre d'objet un peu étrange dont beaucoup s'accorderait à dire qu'il s'agissait d'un attrape-moldu mais en lequel James avait foi. Il lui tardait de faire un test. Il le glissa dans sa poche, peu enclin à se balader avec au poignet. Il adressa un dernier sourire à la Verte, félicita au passage deux premières années folles de leur cadeau, avant de se diriger vers Loevi.

"Merci.", dit-il simplement.

Une bague irlandaise. Elle en appelait à ses racines.

"Je suis impressioné."

Il n'ajouta rien. Il attendrait que la soirée ait un peu avancé pour lui voler du temps.

"Tu devrais retourner au pied du sapin. Il y en a un autre pour toi. Il est juste bien planqué pour qu'on ne l'abîme pas..."


De la part de James O'Brian pour Loevi
Leary,

Je ne sais même as si tu aimes les plantes ou la Botanique. Mais celle-ci est un peu particulière. Déjà, tu remarqueras que c'est un bonzaï. Un bonzaï magique, ce qui signifie qu'elle n'a subi aucun mauvais traitement, juste un petit sortilège de réduction. Ensuite, elle... Ma foi, c'est une plante chantante. Elle murmure (je ne sais pas comment) des airs de musique inconnus. Selon comment tu t'adresses à elle, elle chantonne sur un registre ou sur un autre, comme si elle s'adaptait à ton état d'esprit, ton état d'âme.

En espérant que ça adoucira tes soirées et ton dortoir,
Joyeux Noël,

James.

__________________
Etudiant
18 ans
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meghan Cameron
Préfète
avatar

Messages : 118
Date d'inscription : 31/07/2009
Age : 26

MessageSujet: Re: Le Noël du BDE   Mar 4 Jan - 20:05:23

Meghan avait beaucoup hésité avant de rejoindre la fête qui se tenait au BDE. Cela tenait beaucoup à cette impression diffuse de ne plus être tout à fait à a place dans le château. Oh, elle avait retrouvé un rythme normal, des fréquentations normales et s'essayait même à la sociabilité inter-maison, toute réserve gardée.
Puis, elle s'était finalement décidée, argumentant face à elle-même que l'absence de Léa, Tupp et Eden, et surtout de Shawn n'était pas une raison de bouder la soirée. Sa vie n'appartenait qu'à elle et en ruminant le passé et les jours heureux, elle ne parviendrait jamais à retrouver l’équilibre perdu au détour de la forêt interdite.

En retard pour en retard, elle avait passé du temps à se faire belle. Pour personne. Pour elle. Elle avait passé une jolie robe, s'était maquillée, coiffée, affichant au-dehors l'assurance qu'elle n'avait pas au-dedans. Et avait fini par rejoindre la quasi-totalité du château, réunie au Bureau des Elèves. Là, elle avait échangé quelques mots avec James, avec qui elle avait toujours entretenu de bons rapports. Puis, comme tout le monde, elle était partie en transhumance, direction le pied du sapin. Des yeux, elle avait cherché son cadeau, sans pour autant parvenir à empêcher la surprise teintée de joie en découvrant qu'il y en avait bel et bien un pour elle. Bien sûr que c'était le principe mais... mais il était arrivé, certaines années, que des personnes échappent à l'empressement de chacun de faire plaisir à son prochain. Pourquoi cela ne serait-il pas tombé sur elle, cette année?

Mais il y avait ce bout de papier cadeau au creux de ses mains. Avec un petit mot à son intention.
Loevi.
Un peu de baume au cœur. Noël commençait à vraiment ressembler à Noël.
Elle ouvrit son paquet précautionneusement, un peu comme on ouvrait un trésor. Et si Loevi jugeait que ce n'était pas beaucoup, Meghan, elle trouvait ça énorme. Quelque chose, pour elle, fait des mains de la préfète des Poufsouffle. Quelqu'un qui ne s'était pas contentée de dépenser des gallions mais qui avait pris sur son temps pour lui confectionner quelque chose.
Elle serra le dragon dans le creux de sa main, comme son nouveau porte bonheur pour l'année à venir.

Meghan chercha Loevi du regard. Elle voulait lui dire quelques mots. Quoi? Comment? Elle ne savait pas.
Elle avait juste envie de lu parler. Vraiment.
Mais elle n'était pas seule. Tant pis, elle attendrait.

Elle partit se servir à boire et croisa une toute jeune fille à la mine angélique, assise à une table. Elle s'installa à ses côtés et lui sourit doucement, sans trop savoir comment engager la conversation.

__________________
Gryffondor .18 ans - 7ème année
Craving for him...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleanor Moon
Préfète
avatar

Messages : 246
Date d'inscription : 01/09/2009
Age : 31

Who I am ?
Maison: Serpentard
Age: 18 ans
Links:

MessageSujet: Re: Le Noël du BDE   Mar 4 Jan - 21:53:20

Eleanor Moon traversa le Bureau des Etudiants d'un pas suffisamment agile pour ne bousculer personne sur son passage. D'ordinaire solitaire, la Serpentard sur le retour goûtait modestement aux festivités ambiantes. Si elle s'était retrouvée ici en cette soirée particulière, cela ne tenait au fond qu'à l'honneur qu'elle plaçait dans ses engagements.

Plusieurs d'entre eux l'astreignaient à côtoyer la foule d'étudiants présents. Elle croisa l'un des intéressés presque immédiatement.

James O'Brian. A la vue du sourire qu'il lui dédia, elle sut que son présent avait fait mouche.

Espérons qu'il saura en faire bon usage pour s'éviter les ennuis à l'avenir...

"Mademoiselle, merci beaucoup. Tentée qu'on l'essaye ensemble un de ces quatre? La prochaine fois qu'on errera dans la même direction..."


Tu crois que tu devrais l'avertir qu'en le testant, le cadran affichait systématiquement noir à notre poignet ?

Mouarf ! Arrangeons-nous plutôt pour qu'il ne croise plus notre route si l'esprit d'aventure le hante dans un futur plus ou moins proche voir lointain.


Eleanor prit le parti de s'éloigner du Poufsouffle. Moon avait raison sur ce dernier point. Elles s'attiraient les pires ennuis possibles. Mieux valait...
Elle s'immobilisa. Meghan Cameron venait d'entrer. Eleanor se souvint de leurs échanges passés. La Griffondor portait sur elle les marques de passages difficiles. La Serpentard en avait suffisamment traversé pour en reconnaître les signes subtils sur autrui. Qu'est-ce qui avait donc pu se produire pour que la Douce Meghan en ressorte si... Distante ?

Va lui demander, si tu tiens à le savoir...
Bien sûr Moon. Un interrogatoire à la Langue de Plomb version Moon, rien de tel pour engager les confidences.
J'avoue que je ne comprend pas ce besoin que tu éprouves soudainement de t'intéresser aux autres. Chaque fois qu'on s'y essaie, ça tourne mal ! Admet qu'on leur rend plus service en restant loin d'eux !
Je n'en sais pas plus que toi. Mon côté humain, je suppose. Nous, nous sommes des êtres sociables.
Et c'est censé être une raison suffisante ?
Ce n'est pas une raison. C'est inscrit dans nos gènes Moon. Quoi qu'on fasse, on en reviendra toujours là. Et puis tu ne vas pas t'en plaindre... Après tout, comment tu expliques qu'on soit tellement attachées à Loevi ?
Loevi c'est différent. C'est... Beaucoup plus que...
Mouerf. Peux mieux faire pour me convaincre... Comment l'aborder ? Toujours ce problème de communication/contexte... Bon réfléchissons. C'est une fête où on échange des cadeaux... Donc... Trouvé !
Si c'est ce que je pense, elle est dans tes valises.
Non, dans ma poche. Je comptais passer au septième étage après qu'on ait filé à l'anglaise quand Loevi aurait le dos tourné.
Ah bon ! Ravie de l'apprendre.
Suspect

Eleanor diminua la distance qui la séparait de la griffondor. Arrivée près d'elle, elle avisa la présence d'une jeune fille qui figurait certainement dans les listes des premières années plus que des dernières aux vues de ses traits juvéniles. Elle lui adressa un signe de tête respectueux avant de s'adresser à sa condisciple.

- Bonsoir Meghan. Il semblerait que... La fin de l'année scolaire ne t'ait pas épargnée, toi non plus. Je me suis dit que... Tu apprécierais de meubler tes temps libres à autre chose que des devoirs écrits et réécrits. Tiens.

Eleanor reprit son souffle. Elle n'avait pas l'habitude de parler autant en une seule fois à une seule personne. Elle tira de sa poche...


( La partition du morceau de musique que je jouais quand tu m'as surprise dans la salle sur demande, un soir d'Errance. L'air est triste et nostalgique, il exorcise les peines et soulage les coeurs en souffrance. Au terme du jeu, il apporte une réelle sensation de paix. )

Elle plaça les parchemins reliés entre les mains de Meghan. Puis jugeant que tout avait été dit, elle se détourna. Loevi se trouvait un peu plus loin. La Serpentard surprit sur le visage de sa cousine un sourire inhabituel. Différent de ceux qu'elle avait eu la chance de voir jusqu'à maintenant.

Au moins elle passe un moment heureux.
On lui offre notre cadeau ou on attend quelques jours de plus ?
Va savoir

Eleanor Moon fut tirée de son dialogue intérieur par la remarque d'un premier année.

- Hey ! Il reste deux paquets sous le sapin ! Ils sont pour... Ellllleeeeeanor Moon.

Un blanc accueillit ces dernières paroles.

La jeune étudiante cligna plusieurs fois des yeux. Chaque battement renversait la teinte de ses iris du bleu au gris et du gris au bleu en une succession affolante.

Un piège, je te dis... Ne les ouvrons pas !
Tu crois que...
Non, il est à Askaban.
Alors qui ? A part pour nous faire du mal, on ne nous offre jamais rien. Tante Natacha ?
On a failli mourir tellement souvent l'année dernière, tu tiens vraiment à vérifier ? Bon, on met les voiles.


Eleanor tourna les talons et se dirigea vers la sortie. A aucun moment il ne lui vint à l'idée que l'esprit de Noël avait pu inspirer qui que ce soit, y compris Loevi, pour simplement lui offrir des présents inoffensifs.

Courage, fuyons... Nouvelle devise homologuée par... raya Moon.
Elle n'eut cependant pas le temps d'achever sa pensée. Plusieurs personnes convergeaient dans sa direction, la cherchant des yeux, dont l'élève qui tenait le paquet. Serait-elle plus rapide qu'eux ?

__________________
Serpentard
17 ans - 7ème année

Je suis,
Moi aussi,
Je n'en ai jamais douté.

Moi non plus...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Noël du BDE   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Noël du BDE
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Back to Hogwarts :: 

Les dédales du château ~ inside

 :: Premier étage :: BDE
-
Sauter vers: